•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le fossile d’un reptile marin de 75 millions d’années découvert en Saskatchewan

Sur une table, plusieurs parties d'un fossiles sont exposées les unes à côté des autres.

L'espèce marine est comparée au Tylosaure, qui est aussi un gros reptile marin de 32 pieds.

Photo : Radio-Canada / Matt Duguid

Radio-Canada

Les chercheurs du Musée royal de la Saskatchewan ont exhumé une partie du fossile d’un reptile marin, âgé de plus de 75 millions d’années.

Il s’agit d’un Prognathodon, une grande créature à l’allure de serpent, qui appartient à la famille des mosasaures. Il a été découvert en 2012 dans le parc national des Prairies, dans le sud-ouest de la Saskatchewan. 

Le fossile serait presque aussi grand que Scotty, le dinosaure bien-aimé de la Saskatchewan exposé au Musée royal de la Saskatchewan, mais beaucoup plus vieux, dit un spécialiste.

Le Musée royal de la Saskatchewan a mis au jour presque tout le crâne de l’animal marin, une grande partie de son cou et plusieurs os du bas du squelette. Ce spécimen aurait un crâne de près de 1,30 mètre de longueur.

Wes Long, adjoint à la conservation de paléontologie pour le Musée royal de la Saskatchewan, a été le premier à exhumer le reptile marin un jour de novembre.

Tous les os étaient gelés au sol et il y avait de la neige aussi. On voyait des os sortir de la neige, raconte-t-il.

Comme pour beaucoup de fossiles, le processus d’exhumation totale prendra plusieurs années.

En attendant de dévoiler tout le mystère qui entoure l'animal marin, M. Long l'a comparé à d’autres espèces.

Je l’ai immédiatement comparé au Tylosaure, qui est aussi un gros reptile marin de 32 pieds, mais la matière de ce spécimen [le Prognathodon], le supplante, dit-il. Elle est beaucoup plus solide.

Une femme pose derrière un impressionnant fossile de reptile marin, dans un laboratoire.

Emily Bamforth, une autre adjointe à la conservation en paléontologie du Musée est celle qui a fait la découverte du crâne du Prognathodon.

Photo : Radio-Canada / Raphaële Frigon

Emily Bamforth, une autre adjointe à la conservation en paléontologie du Musée est celle qui a fait la découverte du crâne du Prognathodon.

En fouillant, Emily Bamforth a cru reconnaître la forme d'une mâchoire. La rareté de ce type de découverte commandait néanmoins la prudence. Toutefois, ses hypothèses se sont finalement confirmées plus tard.

Emily Bamforth explique que le reptile se nourrissait de poissons et qu'il était l’équivalent marin du T-Rex.

Le directeur de la paléontologie au Musée royal de la Saskatchewan, Ryan McKellar, a vanté l’état dans lequel a été trouvé le fossile, comparativement aux autres. D'habitude, ils n’ont pas si l'air si beaux lorsqu’ils sortent du sol.

L’équipe du Musée royal de la Saskatchewan aurait trouvé les deux tiers du crâne. Nous espérons trouver le reste du crâne dans les années à venir , a ajouté Ryan McKellar.

Découverte significative

La découverte a d’ailleurs été saluée par des politiciens sur les scènes fédérale et provinciale.

La ministre des Parcs, de la Culture et du Sport, Laura Ross, a affirmé qu'il s'agissait d’une découverte significative, évoquant  « un autre exemple de l’excellent travail accompli par l’équipe de recherche du Musée royal de la Saskatchewan ».

« Plusieurs des fossiles les plus intéressants ont été exhumés dans l’ouest du Canada et ce Prognathodon géant, qui a été trouvé dans le parc national du Canada des Prairies, ajoute à la connaissance que nous possédons déjà sur la vie marine qui recouvrait jadis la Saskatchewan », a dit le ministre fédéral de l’Environnement et du Changement climatique, Steven Guilbeault.

Avec les informations de Raphaële Frigon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !