•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination : la prise de rendez-vous pour les 5 à 11 ans ouverte en Nouvelle-Écosse

La province a assez de rendez-vous disponibles pour offrir une première dose à tous les 5 à 11 ans avant la fin de l’année 2021.

Une petite fille portant un t-shirt de Star Wars reçoit un vaccin.

La Nouvelle-Écosse espère administrer une première dose du vaccin pédiatrique contre la COVID-19 à 65 000 jeunes de 5 à 11 ans d'ici le 31 décembre.

Photo : Reuters / Hannah Beier

Radio-Canada

Depuis vendredi, il est possible de prendre rendez-vous pour la vaccination des enfants de 5 à 11 ans contre la COVID-19 en Nouvelle-Écosse.

Les vaccins seront administrés à partir de jeudi prochain, 2 décembre, et la province espère que tous les jeunes de ce groupe d’âge auront reçu leur première dose d’ici le Nouvel An.

La prise de rendez-vous se fait en ligne (Nouvelle fenêtre) ou par téléphone au 1 833 797-7772.

Comme pour les adultes et les adolescents, la vaccination se déroulera principalement en pharmacie.

Santé Canada vient d’approuver le vaccin pédiatrique Cominarty contre la COVID-19. La composition de ce vaccin des sociétés Pfizer et BioNTech est très semblable à celui administré aux 12 ans et plus.

Les doses sont différentes. Pour les 5 à 11 ans, elles ne contiennent que 10 microgrammes d’acide ribonucléique messager plutôt que 30 microgrammes, car les jeunes enfants ont une meilleure réponse immunitaire que celle des adolescents et des adultes, et obtiennent avec une moindre dose un niveau égal de protection contre le virus.

Le vaccin à acide ribonucléique messager n'introduit dans l'organisme aucune protéine du virus qui cause la COVID-19. Il contient du matériel génétique qui incite les cellules à produire les protéines requises, puis disparaît de l'organisme en une dizaine de jours.

Une molécule du SRAS-CoV-2.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Illustration de la molécule du SRAS-CoV-2, virus qui cause la COVID-19.

Photo : Centres américains de contrôle des maladies

Les 5 à 11 ans seront considérés comme pleinement vaccinés 14 jours après avoir reçu leur deuxième dose. Il y aura au minimum 8 semaines d’intervalle entre les deux doses.

Le ministère de la Santé en Nouvelle-Écosse indique qu’il y a suffisamment de doses du vaccin et suffisamment de rendez-vous disponibles pour que tous les 5 à 11 ans reçoivent leur première dose d'ici le dernier jour de l'année 2021. Cela représente environ 65 000 enfants.

Chez les Néo-Écossais de plus de 12 ans, 81 % de la population admissible est pleinement vaccinée contre la COVID, et 84 % a reçu une première dose.

28 nouveaux cas de COVID-19 signalés vendredi

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse signale vendredi la découverte de 28 nouveaux cas de COVID-19 à travers la province dans les dernières 24 heures.

Il y a 14 personnes atteintes de COVID-19 qui sont hospitalisées dans la province. C’est trois de moins que la veille, mais une personne est récemment décédée.

Il y a toujours cinq patients qui combattent la COVID aux soins intensifs.

Une personne qui porte un t-shirt sur lequel on voit un drapeau mi'kmaw fait l'analyse des échantillons à un site extérieur de dépistage de COVID-19.

Dépistage de la COVID-19 sur le front de mer d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, le 1er août 2021.

Photo : CBC / Jeorge Sadi

Les autorités de santé publique font toujours état d’une transmission communautaire limitée de la COVID à Halifax et dans le nord de la Nouvelle-Écosse, qui découle d’un rassemblement religieux tenu sur plusieurs jours à Amherst à la fin d'octobre.

Seize des 28 nouveaux cas signalés vendredi ont d’ailleurs été dépistés dans le nord de la province, et les 12 autres dans la région centrale, qui inclut Halifax.

L’éclosion survenue au centre de soins de longue durée East Cumberland Lodge, à Pugwash, semble en voie de se résorber. Un seul employé, mais aucun résident, a été déclaré positif dans la dernière semaine.

Ce sont 32 résidents et 11 membres du personnel de ce foyer de soins qui ont contracté la COVID, et trois personnes âgées qui y vivaient en sont décédées.

En tenant compte des gens qui ont contracté la maladie, mais ont depuis été déclarés négatifs, le nombre de cas actifs de COVID-19 connus des autorités provinciales de santé publique est passé de 169 à 172 depuis jeudi.

L’état d’urgence prolongé de nouveau

L’état d’urgence est en vigueur en Nouvelle-Écosse depuis plus de 20 mois. Il a une fois de plus été renouvelé, annonce vendredi le gouvernement provincial.

Promulgué pour la première fois le 22 mars 2020, l’état d’urgence doit être renouvelé toutes les deux semaines.

La nouvelle ordonnance entre en vigueur dimanche à midi et se termine le 12 décembre, si elle n’est pas renouvelée.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.