•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des projets pour redonner vie au presbytère et au centre du village de Lac-des-Aigles

L'extérieur du presbytère de Lac-des-Aigles.

Le presbytère de Lac-des-Aigles a récemment été vendu et devrait être transformé en lieu d'hébergement touristique. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

De nombreux projets sont sur la table à la Municipalité de Lac-des-Aigles, dans le Témiscouata. Une entrepreneure a récemment acquis le presbytère du village pour en faire un lieu d'hébergement touristique. Pendant ce temps, la Municipalité a fait l'achat d'un terrain, au cœur du village, pour y aménager un nouveau parc.

La fondatrice de l'entreprise Vision Événements, Karine Gagnon Morin, est originaire d'Esprit-Saint. Elle a récemment acheté le presbytère avec son conjoint pour y vivre avec sa petite famille, mais aussi pour transformer les lieux en hébergement touristique.

Un grand espace central doit également être aménagé dans l'une des pièces du bâtiment pour y organiser des événements.

Le presbytère pourrait éventuellement accueillir des réunions d'une vingtaine de personnes pour des rencontres de type lac-à-l'épaule, souligne Mme Gagnon Morin.

On va répondre à un besoin actuel dans le secteur parce qu'il y a beaucoup de touristes qui passent dans le coin. Malheureusement, il n'y a pas assez d'hébergement pour répondre à la demande, soutient Mme Gagnon Morin.

« On souhaite vraiment pouvoir accueillir le plus de monde possible et vitaliser nos petites municipalités pour que les gens souhaitent venir s'y établir. »

— Une citation de  Karine Gagnon Morin, copropriétaire du presbytère de Lac-des-Aigles

Elle précise que le projet est toujours en développement et que les rénovations nécessaires ne sont pas terminées.

L'intérieur de la salle à manger du presbytère de Lac-des-Aigles.

Le presbytère de Lac-des-Aigles a servi de résidence pour aînés pendant 16 ans. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Le maire, Pierre Bossé, récemment réélu pour un second mandat, se réjouit de voir une nouvelle famille s'installer dans le village et de voir qu'une nouvelle option en termes d'hébergement sera bientôt disponible à Lac-des-Aigles. C'est intéressant parce qu'il n'y a pas beaucoup d'endroits dans les villages autour où les gens peuvent demeurer une nuit ou deux, poursuit-il.

La Municipalité a octroyé une subvention de 25 000 dollars à Mme Gagnon Morin pour la réalisation de ce projet. Québec permet aux Municipalités d'octroyer de telles subventions pour aider à l'ouverture de commerces de proximité ou de nouvelles entreprises, jusqu'à concurrence de 1 % de leur budget ou de 25 000 dollars.

Le bâtiment du presbytère n'est pas classé comme étant patrimonial, mais certains éléments architecturaux comme des boiseries ont été conservés au fil des années. Il a été construit dans les années 1950.

« Elle va donner un autre souffle au bâtiment. On est bien contents. »

— Une citation de  Pierre Bossé, maire de Lac-des-Aigles

Le presbytère a notamment déjà servi de résidence pour aînés au cours des dernières années. Le bâtiment compte 14 chambres, dont cinq pourraient être offertes à la location.

Un parc pour le marché public

Le maire Bossé indique aussi que la Municipalité a reçu une aide financière du Programme de vitalisation de la Municipalité régionale de comté, d'environ 100 000 $, pour acquérir un grand bâtiment et son terrain qui sont situés au centre du village, près de la cantine.

M. Bossé explique qu'il s'agit d'un ancien hôtel qui a été abandonné.

L'hôtel de ville de Lac-des-Aigles et la rue principale du village.

La municipalité de Lac-des-Aigles, dans le Témiscouata

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

La Municipalité souhaite maintenant le démolir pour laisser place à un parc municipal et embellir le centre de Lac-des-Aigles.

« On va faire une place accueillante, avec de la verdure. [...] On va mettre un petit peu de beauté dans le centre du village »

— Une citation de  Pierre Bossé, maire de Lac-des-Aigles

On va se faire un très beau parc qu'on va appeler la "Halte du marché", parce que notre marché public va être là à plein temps, souligne Pierre Bossé.

Les travaux de démolition doivent commencer au printemps 2022.

Des terrains bientôt à vendre autour du lac des Aigles

Enfin, Pierre Bossé affirme que les demandes formulées auprès de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ), de la Municipalité régionale de comté de Témiscouata et du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation (MAMH) pour rendre disponible à la vente une vingtaine de terrains situés autour du lac des Aigles ont porté leurs fruits.

Il y a trois semaines, on a eu le "go". Donc, on n'attend plus après personne. On va pouvoir déboiser et vendre les terrains au printemps, précise le maire.

Il indique que la Municipalité travaille depuis deux ans à obtenir les autorisations nécessaires pour pouvoir développer l'offre en matière d'habitation dans ce secteur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !