•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des pilotes se mobilisent pour aider les personnes touchées par les inondations en C.-B.

Un homme est devant un avion léger rempli de bien de première nécessité.

Un pilote amateur heureux d'acheminer un chargement de bien de première nécessité à Hope.

Photo : Jennifer Wendell

Depuis que la Colombie-Britannique fait face aux inondations, un grand nombre de personnes se sont retrouvées bloquées par des infrastructures routières endommagées. Beaucoup se sont mobilisés pour leur venir en aide, parmi eux : Mark Ahnert et Jeremy Prasad. Chacun de leur côté, ils ont fait appel à leur communauté de pilotes d’avion et d'hélicoptères.

Le lundi 15 novembre 2021, une rivière atmosphérique s'abat sur le sud-ouest de la Colombie-Britannique provoquant inondations, coulées de boue, et glissements de terrain. La famille de Mark Ahnert est alors bloquée à Hope, à l'est de Vancouver.

La route Coquihalla détruite par les inondations.

La route Coquihalla est l'une des plus importantes routes de la Colombie-Britannique.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Mark, copropriétaire d’une concession automobile à New Westminster, est aussi pilote récréatif d’avions légers. Il demande à l’un de ses amis, qui est aussi pilote et qui se trouve dans le secteur de Hope, d’aller chercher sa famille.

Une fois réuni avec les siens, Mark réalise que beaucoup n’ont pas sa chance. L'équipe de la concession automobile improvise alors une mission de sauvetage en coordonnant les vols d’avions légers avec des personnes prisonnières des intempéries. Jennifer Wendell, responsable marketing, se souvient : J’ai fait une publication sur le groupe Facebook de Hope. Le mardi, ça avait été partagé 1700 fois. Le mercredi matin, plus de 20 000 personnes l’avaient partagé, et, en un instant, notre salle de réunion s’est transformée en centre d’appels.

Un groupe de personnes charge des biens de première nécessité dans deux avions légers.

Des employés de Kia West en train de charger des biens de première nécessité sur des petits avions qui prendront la direction de Hope.

Photo : Jennifer Wendell

À partir de ce moment, quatre des employés de la concession Kia se consacrent à l'opération. Les concessions automobiles de la même marque de Chilliwack et d'Abbotsford organisent un système de navette pour récupérer les personnes secourues.

« Aussi compétitif qu’est notre secteur, nous avons mis nos rivalités de côté et décidé de travailler ensemble pour le bien commun, c'était vraiment incroyable et touchant de voir ça. »

— Une citation de  Jennifer Wendell
Plusieurs personnes sont devant un avion léger.

Un avion chargé prêt à partir en direction d'Hope.

Photo : Jennifer Wendell

Avec moins de personnes à aller secourir, mais énormément de gens en situation précaire, l'équipe décide alors de faire un appel au don. Énormément de gens y répondent. La salle d’exposition de véhicules se transforme alors en entrepôt. Des pilotes récréatifs toujours dévoués acheminent ces biens de première nécessité aux centres d'accueil.

Un bel exemple de solidarité et d’entraide, comme une autre initiative issue de la communauté aéronautique.

Un groupe de personnes charge des produits de première nécessité dans un hélicoptère.

Les employés de Turbolyft en train de charger des produits de première nécessité dans un hélicoptère.

Photo : Jeremy Prasad

Jeremy Prasad, propriétaire d’une compagnie d'entretien d'hélicoptères située sur l'aéroport régional de Pitt Meadows, voyait des hélicoptères partir en direction de Hope lorsque les inondations ont commencé. Il s’est vite rendu compte que beaucoup d’hélicoptères partaient à vide. Jeremy a alors fait appel à ses contacts pilotes pour y acheminer des biens de première nécessité.

« J’ai demandé aux pilotes qui allaient à Hope s'ils pouvaient prendre des chargements avec eux, 99 % des pilotes ont répondu présent à l'appel. »

— Une citation de  Jeremy Prasad
Un hangar est rempli de produit de première nécessité.

Le hangar de la société Turbolyft, rempli de produit de première nécessité que les pilotes ont acheminé à Hope.

Photo : Jeremy Prasad

Mais Jeremy n’avait pas encore récolté de dons avant le premier chargement, lui et son équipe ont donc financé le premier envoi de dons. Et seulement quelques heures après avoir lancé un appel sur les médias sociaux, un grand nombre de personnes et d'autres compagnies se sont jointes à l'opération et ont recueilli des dons qu’ils amenaient dans les locaux de Turbolyft. L'opération prenant rapidement de l’ampleur, Jeremy a détaché un de ses employés à l'aérodrome de Hope pour coordonner l'arrivée et la distribution des chargements et y a dédié une grande partie de l’infrastructure et des ressources de sa compagnie durant plusieurs jours.

Un groupe de personnes charge des produits de première nécessité dans un hélicoptère.

Les employés de Turbolyft en train de charger des produits de première nécessité dans un hélicoptère.

Photo : Jeremy Prasad

« Tout le monde a fait de son mieux, ce n'était pas seulement nous, beaucoup d’autres compagnies ont fait ce qu’ils pouvaient pour aider, j'étais vraiment impressionné par mes employés, par les gens qui ont donné, par les pilotes, c'était beau à voir. »

— Une citation de  Jeremy Prasad

Comme pour la concession automobile, tous les employés ont participé à l’effort, sans jamais demander de rétribution financière pour les longues heures passées à aider les sinistrés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !