•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La flambée de COVID-19 se poursuit en Estrie

Une enfant et un parent près d'un terrain clôturé.

De nombreuses écoles sont affectées par des éclosions en Estrie.

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Radio-Canada

Au cours des deux derniers jours, l'Estrie a recensé 279 nouvelles infections de COVID-19 dans la région.

Alors que le ministre responsable de la région de l'Estrie et député de Granby, François Bonnardel, ainsi que le directeur de la santé publique en Estrie, le Dr Alain Poirier, sonnaient l'alarme jeudi quant à la situation de la COVID-19 dans la région, les dernières données de la santé publique confirment que la région connaît une augmentation en flèche du nombre de cas.

L'Estrie compte présentement 208,1 cas actifs pour 100 000 habitants. À Val-des-Sources, ce taux grimpe à 1019,7, ce qui frôle celui du Nunavik, le plus élevé de la province.

Parmi les 279 nouvelles infections, 100 ont été recensées dans le secteur de Sherbrooke, 52 dans le territoire des Sources, 41 à Memphrémagog et 33 dans le secteur du Granit.

Un décès s'ajoute à ce bilan, ce qui porte à 383 le nombre de morts depuis le début de la pandémie. De plus, huit personnes sont hospitalisées, dont une aux soins intensifs.

Il y a actuellement 56 éclosions dans la communauté en Estrie.

Des éclosions en milieu scolaire

Les écoles estriennes sont particulièrement touchées par le virus. La moitié des éclosions de la région sont présentement dans des établissements scolaires.

En fin de journée, l'école primaire Hamelin de Wotton a notamment annoncé qu'elle sera fermée jusqu’au vendredi 3 décembre inclusivement à la suite d'une recommandation de la santé publique.

L'école Brassard-Saint-Patrice, à Magog, ainsi que l'école de la Tourelle, à Val-des-Sources, devraient quant à elles rouvrir le 29 novembre. Une opération de dépistage doit cependant avoir lieu pendant la fin de semaine pour confirmer le retour en classe.

L'école primaire Plein Soleil, à Sherbrooke, a de son côté annoncé avoir détecté 21 cas dans quatre niveaux différents vendredi après-midi. Plus de détails sur une éventuelle fermeture des classes devraient être communiqués aux parents dans les prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !