•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

24 nouveaux cas de COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue ce vendredi

La clinique de dépistage de la COVID-19 à l'hôpital de Ville-Marie au Témiscamingue.

La clinique de dépistage de la COVID-19 à l'hôpital de Ville-Marie au Témiscamingue (archives)

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Radio-Canada

24 nouveaux cas de COVID-19 s'ajoutent au bilan régional ce vendredi, dont 19 au Témiscamingue, 3 dans la Vallée-de-l'Or, 1 en Abitibi et 1 en Abitibi-Ouest.

La plupart d'entre eux concernent des contacts dans des établissements surveillés par la santé publique, dont 60 % des milieux scolaires d'âge primaire.

Plus de 500 personnes sont actuellement en isolement en Abitibi-Témiscamingue.

Trois personnes sont toujours hospitalisées en lien avec le virus, dont une à l'unité des soins intensifs de Rouyn-Noranda.

On a dû ramener tous nos enquêteurs qui avaient pris congé parce qu'on n'avait pas de cas. La capacité d'enquête et de traçage est excellente. Je peux vous confirmer que la majorité des cas des derniers jours sont des personnes qui ont été identifiées dans nos enquêtes et à qui nous avons demandé un test de dépistage. Donc, ça va bien, mais c'est important pour nous que les gens respectent nos consignes d'isolement, parce que si les gens continuent à se promener, ils vont continuer à propager le virus, indique la Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la santé publique.

Par ailleurs, notons que l'école de la Première Nation de Timiskaming sera fermée pour une semaine supplémentaire.

Rappelons que la santé publique a demandé l'annulation de tout événement non essentiel cette fin de semaine au Témiscamingue. La région compte 147 cas actifs, dont 111 au Témiscamingue.

Alors que plusieurs se demandent si les rassemblements du temps des Fêtes seront possibles, la santé publique rappelle que les efforts devront être mis.

C'est sûr qu'on doit se concentrer, c'est d'essayer de faire en sorte que ça va aller dans la bonne direction, nous permettant de pouvoir au moins voir notre famille proche pendant Noël, mais avec ce qu'on vit actuellement, ça commence à être difficile. Mais je suis confiante que si tout le monde fait ce qu'il doit faire, on peut reprendre le contrôle de la situation, avance la Dre Sobanjo.

Vaccination

La campagne de vaccination contre la COVID-19 progresse bien en Abitibi-Témiscamingue.

Jusqu'ici 87,5 % des 12 ans et plus ont reçu leurs deux doses de vaccin.

3500 enfants de 5 à 11 ans, qui font désormais partie de la population éligible au vaccin, se sont inscrits pour la campagne de vaccination.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !