•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec recense 1037 cas de COVID-19, mais aucun nouveau décès

Une pancarte indiquant la direction pour accéder à une clinique de vaccination.

Québec connaît une légère baisse des hospitalisations, malgré la hausse des cas de COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le Québec recense 1037 nouveaux cas de COVID-19, sans toutefois enregistrer de décès supplémentaires liés à la maladie depuis 24 heures. La province connaît également une légère baisse des hospitalisations, malgré la hausse des cas.

Depuis le début de la pandémie, 444 585 personnes ont contracté la COVID-19 au Québec. Le bilan des morts demeure inchangé, à 11 571.

En ce qui concerne les hospitalisations, 206 personnes nécessitent actuellement des soins en raison de la COVID-19, soit 4 de moins que la veille. De ces patients, 43 se trouvent aux soins intensifs. Il s'agit d'une diminution de 2.

L'évolution de la COVID-19 au Québec

La province indique avoir effectué 32 539 prélèvements en date du 24 novembre. Aussi, 29 981 analyses ont été réalisées le 25 novembre, menant à un taux de positivité de 3 %.

Sur le front de la vaccination, 19 463 doses de plus ont été administrées, soit 19 266 dans les dernières 24 heures et 197 avant le 25 novembre, pour un total de 13 521 416 doses administrées au Québec.

À présent, 15 599 enfants de 5 à 11 ans ont reçu leur première dose de vaccin, soit 2 % de cette population, depuis l'ouverture mercredi de la campagne de vaccination qui leur est destinée.

Québec estime que 81 % de la population âgée de plus de 5 ans a reçu ses deux doses et que 3 % en a reçu une troisième.

Des 1037 nouveaux cas annoncés vendredi, 62 % sont des personnes non adéquatement vaccinées.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Craintes d'un nouveau variant

En matinée vendredi, le premier ministre ontarien Doug Ford a demandé au premier ministre canadien Justin Trudeau d'interdire immédiatement les vols en provenance de pays où des cas d'un nouveau variant, appelé B.1.1.529 et d'abord découvert en Afrique du Sud, ont été recensés.

Le chef du Parti conservateur du Canada et chef de l'opposition officielle, Erin O'Toole, a formulé une demande similaire, tout comme le premier ministre québécois François Legault.

Du côté du gouvernement fédéral, on assure prendre la situation au sérieux et une annonce n'est pas exclue au cours des prochaines heures. On ajoute cependant que jusqu'à maintenant, aucun cas du variant B1.1.529 n'a été détecté au Canada, qui n'a pas de vol direct avec l'Afrique du Sud.

Plus tôt vendredi, la Commission européenne a recommandé à ses membres d'activer le frein d'urgence sur les vols en provenance et à destination de l'Afrique australe et des autres pays touchés par l'apparition du nouveau variant.

De son côté, l'Organisation mondiale de la santé a réuni ses experts d'urgence vendredi pour se pencher sur ce nouveau variant. Le groupe pourrait notamment décider s'il s'agit d'un variant préoccupant – le type le plus inquiétant, comme le variant Delta bien connu – ou d'un variant d'intérêt et s'il faut utiliser une lettre grecque pour le classer.

Avec des informations de Madeleine Blais-Morin et Christian Noël

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !