•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermeture des bases saisonnières de la Garde côtière pour l’hiver

Un bateau de la Garde côtière canadienne accosté à Québec.

Un bateau de la Garde côtière canadienne accosté à Québec.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Les bases de recherche et sauvetage de la Garde côtière fermeront pour l'hiver à Québec, Tadoussac, Kegaska, Rivière-au-Renard et Havre-Saint-Pierre le 30 novembre prochain. Celle de Cap-aux-Meules, dans l'archipel des îles de la Madeleine, fermera quant à elle le 30 décembre.

Ces bases sont situées stratégiquement pour fournir une aide rapide en cas d'incidents maritimes qui peuvent coûter des vies humaines ou représenter des menaces pour l'environnement.

À partir du moment où l'hiver s'installe au Québec, les navires de sauvetage ne peuvent plus être utilisés en raison des embruns verglaçants et de la glace qui causent bien des tracas sur le Saint-Laurent.

Les opérations hivernales de recherche et sauvetage sont tout de même effectuées par la Garde côtière canadienne à l'aide de brise-glaces et d'autres navires disponibles dans la région.

En cas d'urgence en mer, la Garde côtière peut également avoir recours au service du ministère de la Défense nationale, qui fournit des aéronefs pour participer à des missions de recherche et sauvetage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !