•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un incendie détruit un vivier à homards de New Edinburgh en N.-É.

Des auto-patrouilles de la Gendarmerie royale du Canada garées dans un stationnement.

La saison de pêche au homard doit débuter lundi dans la région (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un incendie a détruit un vivier à homards en Nouvelle-Écosse seulement quelques jours avant l’ouverture de la saison de pêche dans la région.

Le sergent Marc Rose explique qu’un appel a été fait au 911 peu après 22 h jeudi, selon lequel l’usine de poisson à New Edinburgh était en feu. Selon lui, les flammes étaient visibles de loin.

C’était un gros incendie et ils l’ont combattu jusqu’au lendemain. Pour l’instant, la scène est surveillée pour une enquête plus approfondie, a déclaré Rose.

La GRC dit que les pompiers ont finalement réussi à éteindre l’incendie vers 3 h du matin vendredi.

La même usine avait été vandalisée en 2020 lorsque plusieurs centaines de pêcheurs commerciaux et leurs partisans ont fait irruption dans deux installations où des pêcheurs autochtones entreposaient leurs prises. Une camionnette a été détruite et des personnes ont été inculpées.

Le propriétaire du vivier a ensuite été inculpé pour avoir fait de fausses déclarations aux inspecteurs des pêches et s’est vu infliger une amende de 20 000 $ pour avoir omis de déclarer ses ventes de homards.

Nous avons été soulagés d’apprendre que le bâtiment était vide pendant l’incendie, affirme Mike Sack, le chef de la communauté de Sipekne’katik. Il a également ajouté que sa communauté n’est pas affiliée à cette usine en ce moment.

« C’est toujours malheureux quand des dommages matériels se produisent, en particulier si près de la saison et des fêtes de fin d’année. Nos pensées sont avec toutes les personnes touchées. »

— Une citation de  Mike Sack, le chef de la communauté de Sipekne’katik

Le sergent Rose a déclaré qu’il n’était pas en mesure de dire si l’incendie de jeudi était suspect, mais que l’enquête était en cours.

Jeudi, la police a évacué les maisons avoisinantes en raison de la fumée dans l’air, a déclaré le sergent Rose. Selon la police, personne n’a été blessé dans l’incendie.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !