•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CIUSSS de l’Estrie - CHUS présente son bilan 2020-2021

Des gens marchent devant le CIUSSS de l'Estrie-CHUS

Le CIUSSS de l'Estrie - CHUS a présenté son rapport annuel de gestion et le rapport de sa commissaire aux plaintes pour 2020-2021. (archives)

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Radio-Canada

Le CIUSSS de l’Estrie - CHUS a présenté sa séance publique d'information annuelle jeudi soir. Pendant la soirée, qui portait sur la période allant du 1er avril 2020 au 31 mars 2021, la commissaire aux plaintes de l'établissement a notamment expliqué avoir examiné 2 263 dossiers avec son équipe.

Il s'agit d'une centaine de dossiers de moins que lors du rapport de l'année précédente.

Je vous rassure, ce ne sont pas tous des dossiers de plaintes. Quotidiennement, les commissaires de l’équipe aident les usagers et leurs proches qui ont besoin d’informations et de soutien dans les parcours de soins et les services, explique Sophie Brisson, la commissaire aux plaintes et à la qualité des services du CIUSSS de l'Estrie - CHUS. Cette dernière a également tenu à rappeler aux usagers que porter plainte était un droit et permettait au réseau de la santé d’améliorer ses services.

Parmi les plaintes enregistrées, 153 visaient des médecins et des résidents.

Cette année, c’est surtout le motif qu’on appelle le motif soins et services qui a retenu l’attention du bureau. Dans cette catégorie, on retrouve tout ce qui est compétences techniques, la continuité des soins, les décisions cliniques, et l’organisation des services, précise la commissaire. Au total, 364 plaintes ont été déposées dans cette catégorie, une baisse par rapport à l’année précédente.

Le nombre d'opérations en attente depuis plus de six mois doublé

En mars 2021, plus de 3000 Estriens attendaient une opération depuis plus de six mois. Ce nombre a presque doublé par rapport à l’année précédente, révèle le rapport de gestion 2020-2021 du CIUSSS de l'Estrie-CHUS présenté pendant la soirée d'information.

C’est un immense défi [...] Nos délais d’attente se sont nettement détériorés, admet le Dr Stéphane Tremblay, président-directeur général du CIUSSS de l'Estrie-CHUS.

Le Dr Tremblay indique que l’établissement de santé a fait appel à des blocs opératoires privés pour tenter d’améliorer les temps d’attente. L’activité chirurgicale, incluant nos partenaires privés, est actuellement autour de 90 %. Elle devrait être autour de 120, 125 % de capacité. Vous voyez qu’on a encore du chemin à faire, avoue-t-il. 

« On a un peu moins du trois quarts de nos salles d’opération qui sont ouvertes faute de personnel et de lits [...]. Ce sera une démarche qui malheureusement, va demander encore plusieurs semaines avant de revenir à un état de situation en termes de productivité qu’on souhaite. Mais je peux garantir que tous les efforts sont mis en place pour y arriver. »

— Une citation de  Dr Stéphane Tremblay, président-directeur général du CIUSSS de l'Estrie-CHUS

Le rapport indique aussi, entre autres, qu’en 2020-2021, seuls 55,7 % des patients ont obtenu une consultation auprès d’un médecin spécialiste dans les délais visés par le CIUSSS après avoir obtenu une référence de leur médecin de famille.

Pendant la présentation de jeudi, le Dr Tremblay a aussi rappelé que le CIUSSS avait essuyé un déficit de 19,1 M$ pendant l’exercice 2020-2021, en excluant les coûts liés à la COVID-19. Malgré le déficit, nous sommes très satisfaits de cette année en termes de gestion, de services à la population [...] et la mise en place de programmes très importants, comme le programme de vaccination , a-t-il conclu.

Rappelons que le CIUSSS a mis en place un plan de retour à l’équilibre budgétaire qui devrait s'étaler sur les deux prochaines années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !