•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le zoo de Calgary joue à l’entremetteur avec sa tigresse de l’Amour

La tigresse Sarma, couchée.

Sarma, en 2019.

Photo : zoo de Calgary

Radio-Canada

Le zoo de Calgary présentera un nouveau mâle à sa tigresse de l’Amour dans l’espoir qu’ils s’accouplent. Anciennement appelé tigre de Sibérie, le tigre de l'Amour est une espèce menacée. À 10 ans, Sarma sera jumelée à Samkha, 9 ans, du zoo du parc Assiniboine, à Winnipeg, selon un communiqué de presse du zoo de Calgary.

En 2018, le zoo a tenté de la faire s'accoupler avec un mâle aujourd’hui âgé de 8 ans nommé Youri. Malheureusement, la connexion ne s’est pas faite entre Sarma et lui.

Parfois, les animaux ne s’entendent pas en termes de grosseur et de personnalité, explique Jennifer Godwin, responsable des soins des animaux au zoo de Calgary.

En mars, le zoo a tenté d'inséminer Samra artificiellement, sans succès. C’est pour cela qu’il présentera la tigresse à un nouveau compagnon.

Le tigre Youri.

Youri, 8 ans, ne s'est jamais accouplé avec Sarma.

Photo : zoo de Calgary

Youri, lui, sera envoyé au zoo du parc Assiniboine, à Winnipeg, où vit sa soeur. Lundi est le dernier jour où les Calgariens pourront l’admirer avant son départ.

Une génétique diversifiée et de qualité

L’Association des zoos et des aquariums, basée aux États-Unis, a développé un plan de survie des espèces et recommande que Sarma soit jumelé à Samkha.

Les plans de survie des espèces ont pour objectif de maintenir une génétique diversifiée de qualité au sein de la population captive pour éviter que les gènes d’un animal ne soient surreprésentés, selon le zoo de Calgary.

C’est comme une agence de rencontre avec d’autres institutions accréditées, affirme Jennifer Godwin.

Trois tigres dans leur enclos.

Samkha en 2012 avec son frère Vasili et sa soeur Kira.

Photo : zoo de Calgary

Ce serait une immense contribution à l’ensemble de la population si [Sarma et Samkha] s’accouplaient, affirme Jennifer Godwin.

Selon elle, le tigre de l’Amour est le plus grand félin du monde. On les retrouve normalement en Sibérie, ce qui fait qu’ils sont bien adaptés au climat de Calgary.

Il n'en reste, toutefois, qu'environ 540 à l'état sauvages dans le monde.

Une longue introduction

Samkha arrivera au zoo de Calgary au début du mois de décembre, mais ce ne sera pas son premier séjour dans la province.

Le tigre est né au zoo de Calgary en 2012 avant d’aller vivre à Winnipeg, en 2014. Nous sommes très excités par son retour, dit Jennifer Godwin. Elle indique qu’à son arrivée, Samkha fera une quarantaine de 30 jours. Il sera ensuite présenté à Sarma. Le processus d’introduction prend du temps, dit-elle.

Samkha.

Samkha arrivera bientôt à Calgary pour rencontre Sarma.

Photo : zoo du parc Assiniboine

L’experte explique qu’une rencontre entre deux tigres peut être dangereuse. Le zoo a donc des mesures de sécurité en place afin de s’assurer que les animaux ne se blessent pas.

Nous allons commencer par leur permettre de se sentir mutuellement, de se voir de loin et ensuite nous allons les rapprocher en les gardant séparés par un genre de filet pendant quelques jours, explique-t-elle.

Le zoo permettra ensuite aux deux animaux d’avoir de courtes interactions en présence du personnel afin de voir comment leur relation évolue.

Avec les informations d'Elise von Scheel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !