•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premiers enfants manitobains vaccinés : une expérience positive

Tout est pensé pour réduire le stress des enfants qui se font vacciner au Manitoba.

Une fillette reçoit sa première dose de vaccin contre la COVID-19.

Ava Meconse, 9 ans, reçoit sa première dose de vaccin contre la COVID-19 au Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik

Radio-Canada

Les autorités sanitaires de la province ont pris de nombreuses dispositions pour rendre la vaccination contre la COVID-19 moins difficile pour les enfants de 5 à 11 ans. Jusqu'à maintenant, les premiers à être vaccinés ont pour la plupart coopéré avec les vaccinateurs.

En effet, plusieurs centaines d’enfants ont reçu leur première dose du vaccin pédiatrique de Pfizer-BioNTech depuis mercredi à l’occasion d’une campagne intitulée Protégeons les enfants MB.

Mercredi, le Manitoba a devancé symboliquement sa campagne de vaccination, et 72 enfants ont été vaccinés au supercentre de vaccination de Winnipeg. Mais c’est véritablement jeudi que l’opération a officiellement débuté au Manitoba.

Le lancement a été fait en compagnie de la ministre de la Santé, Audrey Gordon, de la responsable du groupe de travail sur la campagne de vaccination au Manitoba, Joss Reimer, et du pédiatre Jared Bullard.

Nala Larson, âgée de 6 ans, compare son passage dans la clinique de vaccination au fait d'aller chez le dentiste. La piqûre ne l’a pas dérangée.

C’était juste un petit pincement, dit la fillette qui est en première année.

La petite Nala Larson, âgée de 6 ans, mange un biscuit.

La petite Nala Larson, âgée de 6 ans, mange un biscuit après avoir été vaccinée contre la COVID-19 à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik

Son père, Scott Larson, a hâte que sa famille élargie puisse à nouveau se réunir à mesure que davantage de Manitobains se font vacciner.

Mais, pour l’instant, Nala et lui se contentent d’une sortie au centre commercial, une récompense pour sa fille après sa première dose.

Je lui ai dit qu’elle pouvait faire ce qu’elle voulait après, et elle va me prendre au mot, dit-il en riant.

Ava Meconse, 9 ans, était soulagée d’avoir fait un pas de plus pour protéger son entourage contre la maladie.

Je ne veux pas que ma grand-mère soit malade, dit-elle.

Elle attend avec impatience le jour où elle n’aura plus à porter un masque sur le nez et la bouche pendant des spectacles de danse auxquels elle participe.

La mère d’Ava, Renata Meconse, précise que sa famille parlait déjà de la vaccination depuis des mois.

Pour réduire le stress des enfants

Pédiatre à l'Hôpital pour enfants de Winnipeg, Jared Bullard encourage les parents à informer leurs enfants un jour ou deux avant le rendez-vous. Lorsque leur tour viendra, ils conseillent aux parents de distraire leur enfant pour qu’il oublie l’aiguille.

Souvent, les pédiatres vont poser des questions sur leur peluche ou leur animal de compagnie. D’autres enfants souhaitent se faire raconter une histoire par leurs parents. Ou simplement, passer du temps avec un téléphone intelligent, explique-t-il.

Le pédiatre Jared Bullard en conférence de presse.

Jared Bullard, pédiatre à l'Hôpital pour enfants de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada

Il suggère également l’application d’une crème anesthésiante à l’endroit du vaccin, pour éviter que l’enfant sente l’aiguille pénétrer dans son bras.

Pour réduire le stress des enfants, en plus d’une formation offerte aux vaccinateurs pour savoir comment interagir avec cette clientèle, des espaces ont été réaménagés.

Par exemple, le Centre Ma Mawi Wi Chi Itata a ajouté des séparateurs pour créer un espace plus privé.

Le fait de voir d’autres personnes se faire vacciner peut être stressant, indique la gestionnaire des communications, Rosalyn Boucha.

De l’accompagnement et des jeux y sont aussi offerts.

Par ailleurs, des boîtes de jus de fruits et des autocollants sont à la disposition des enfants qui reçoivent le vaccin pédiatrique contre la COVID-19 dans les supercentres de vaccination, dont celui du Centre des congrès RBC de Winnipeg.

Soins communs Manitoba a lancé une vidéo ludique, offerte sur ses médias sociaux, pour expliquer le processus de vaccination aux enfants dans le but de répondre aux questions qu'ils pourraient avoir et les rassurer.

Le vaccin pédiatrique contre la COVID-19 a été approuvé la semaine dernière par Santé Canada.

En date de jeudi, plus de 25 000 enfants de 5 à 11 ans ont un rendez-vous pour recevoir leur première dose de vaccin contre la COVID-19. Environ 125 000 enfants au Manitoba y sont admissibles.

La Dre Joss Reimer voit ce lancement officiel de la campagne de vaccination comme une journée qui apporte espoir et optimisme.

Avec les informations de Alana Cole, Tyson Koschik et Julien Sahuquillo

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !