•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opération Nez rouge déclare forfait cette année à Baie-Comeau, faute de bénévoles

La mascotte d'Opération Nez Rouge

La mascotte d'Opération Nez rouge (archives)

Photo : Facebook/Opération Nez Rouge

Après celle de Sept-Îles, c'est au tour de l'organisation d’Opération Nez rouge Baie-Comeau de déclarer forfait cette année, faute de bénévoles.

Josée Mailloux, directrice de Centraide Haute-Côte-Nord/Manicouagan, maître d'œuvre de Nez rouge Baie-Comeau, se dit désolée de ne pouvoir offrir le service à la population.

Elle dit avoir pris la décision à la dernière minute dans l'espoir de recevoir des appels. Une dizaine de bénévoles seulement ont proposé leurs services alors qu’il en aurait fallu 240, précise-t-elle.

Josée Mailloux croit que la pandémie de COVID-19 et les restrictions sanitaires qui y sont liées sont venues à bout de la bonne volonté des bénévoles, comme c'est le cas dans d'autres villes.

Josée Mailloux en entrevue dehors en hiver.

Josée Mailloux, directrice générale de Centraide Haute-Côte-Nord/Manicouagan (archives)

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

On a lancé l'invitation tardivement, admet-elle. On était toujours à la merci des nouveaux cas dans la région, des normes de santé publique, etc. Mais je crois qu’il y a différents facteurs aussi, comme le passeport vaccinal.

C’est la deuxième fois que Centraide Haute-Côte-Nord/Manicouagan, qui est le maître d'œuvre de Nez rouge Baie-Comeau depuis l’année dernière, se voit contrainte d’annuler son opération.

L'Opération Nez rouge est pratiquement absente cette année dans l'Est-du-Québec. En 2020, elle a été annulée partout au Québec en raison de la pandémie.

Josée Mailloux se dit persuadée que l’Opération Nez rouge reviendra l’an prochain dans la région, misant sur un éventuel retour à une vie plus normale d’ici là.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !