•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet du pont de l’Île-d'Orléans sera soumis au BAPE

Des gens assistent à une présentation du ministère des Transports du Québec

La séance d'information publique sur le nouveau pont de l'Île-d'Orléans s'est tenue devant une cinquantaine de citoyens.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Vigeant

Le ministre de l'Environnement annonce la tenue d'audience le 13 décembre sur le projet.

Le mandat a été confié au Bureau d'audience publique sur l'environnement (BAPE) par le ministre Benoit Charette il y a quelques jours.

Il s'agit d'une audience ciblée, c'est-à-dire que les enjeux discutés devront concerner uniquement la conservation des milieux humides et hydriques, la protection des habitats fauniques ainsi que l'intégration du pont au patrimoine paysager et bâti de l'Île d'Orléans, peut-on lire dans la lettre du ministre de l'Environnement.

Un croquis du nouveau pont de l'île d'Orléans, à Québec, surplombe le Saint-Laurent.

La mise en service du nouveau pont est prévue pour 2027.

Photo : Radio-Canada / Gouvernement du Québec

Une séance d'information organisée par le ministère des Transports a eu lieu le mois dernier à l'île d'Orléans. Une cinquantaine de personnes y ont participé. Ils avaient jusqu'au 4 novembre pour demander la tenue d'un BAPE.

Conseillère senior en communication au BAPE, Shirley Bishop, confirme à Radio-Canada qu'une personne a fait la demande au ministre de l'Environnement dans les délais prescrits. C'est ce qui est arrivé dans ce cas-ci, le ministre va de l'avant.

Mme Bishop ne précise cependant pas sur quel motif la demande a été accueillie.

Le projet de construction du pont de l'Île-d'Orléans est soumis à la loi sur l'accélération sur certains projets d'infrastructures ce qui permet de mettre en place un processus d'évaluation environnementale plus rapidement.

Le mandat du BAPE est plus court et permet de procéder à différentes étapes en simultanés. Les audiences auront lieu en même temps que le dépôt de mémoires.

Pas de retard

Les audiences du BAPE ne vont pas entrainer de délais dans le projet qui est attendu à l'île. Des travaux préparatoires sont d'ailleurs prévus dès l'an prochain.

Le préfet sortant de la MRC de L'Île-d'Orléans, Harold Noël est rassuré. Les élus qu'ils représentent ont convenu de ne pas déposer de mémoire, mais ils seront présents lors des audiences.

M. Noël rappelle qu'ils ont toujours eu une belle collaboration avec le ministère des Transports. Ils n'ont pas besoin d'informations supplémentaires. Le pont, on l'attend depuis 20 ans.

Les citoyens intéressés à participer aux audiences ont jusqu'au 7 décembre pour s'inscrire sur le site du BAPE. Une seule journée d'audience est prévue, mais il pourrait y avoir d'autres si cela est nécessaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !