•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mr. Goxx, le hamster investisseur en cryptomonnaies, est mort

Un hamster avec un bol où il semble y avoir de la nourriture.

Mr. Goxx s’est éteint paisiblement dans son sommeil lundi.

Photo : Mr. Goxx

Radio-Canada

Le hamster le plus populaire du web, Mr. Goxx, a rendu l’âme lundi. La nouvelle a été annoncée mercredi sur le compte Twitter du rongeur. L’animal était connu pour la fiabilité de ses investissements sur le marché de la cryptomonnaie.

Mr. Goxx a apporté de la joie aux gens du monde entier et nous a rappelé de ne pas prendre la vie trop au sérieux, a indiqué dans un gazouillis la personne, anonyme, qui en est propriétaire, précisant qu’il ne présentait aucun signe de maladie grave et s’est éteint dans son sommeil lundi.

Ses prédictions étaient particulièrement suivies par la communauté d’adeptes de cryptomonnaie, endeuillée depuis l’annonce.

Le rongeur, prénommé Max, était en activité seulement depuis le 12 juin. Son compte Twitch était suivi par quelque 15 300 personnes, et son compte Twitter, 18 000.

Un bureau de négociation

Des caméras captaient les mouvements de Mr. Goxx en direct dans sa cage. On y trouvait une roue qui permettait de déterminer le choix d’une cryptomonnaie et différents tubes pour vendre ou acheter des titres. Des capteurs liés à un ordinateur réalisaient les choix du hamster, à coup de transactions de 30 $ environ.

Une roulette et deux tunnels dans une cage à hamster.

Le bureau de négociation de Mr. Goxx

Photo : Mr. Goxx

La personne propriétaire de Mr. Goxx, basée quelque part en Allemagne, n’a pas l’intention de répéter l’expérience avec un nouveau rongeur pour le moment, étant encore trop ébranlée par la mort de son animal de compagnie.

Merci et repose en paix, Max. Tu nous manqueras, et ta mémoire vivra pour toujours sur la chaîne de blocs, a-t-elle indiqué sur Twitter.

Avec les informations de Business Insider, et Vice

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !