•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le financement du tramway, priorité du nouveau président de la STO

Le conseiller Blondin regarde la caméra.

Le conseiller municipal Jocelyn Blondin est le nouveau président de la STO (archives).

Photo : Radio-Canada / Simon Lasalle

Radio-Canada

La Société de transport de l’Outaouais (STO) tenait, ce jeudi, la première réunion de son nouveau conseil d’administration. Pour le président du conseil, le financement du projet de tramway sera la priorité.

Le conseiller indépendant du district Manoir-des-Trembles-Val-Tétreau, Jocelyn Blondin, a été nommé président du conseil d’administration de la Société de transport de l'Outaouais. Lors de la première réunion du conseil, jeudi, ce dernier a remercié la mairesse pour sa confiance.

Selon lui, son expérience sur le terrain sera un atout pour son mandat. J'ai quand même fait 32 ans comme chauffeur d'autobus, a lancé le conseiller qui en est également à son troisième mandat comme élu municipal.

« On va travailler ensemble au courant des quatre prochaines années. Je suis convaincu qu’on va accomplir de bonnes choses, de gros mandats s’en viennent. »

— Une citation de  Jocelyn Blondin, président du conseil d'administration de la STO

Le premier dossier, c’est le financement du tramway, a lancé M. Blondin questionné sur ses priorités.

Une carte indiquant le tracé privilégié pour le projet de tramway reliant l'ouest de la ville de Gatineau au centre-ville d'Ottawa.

Le tracé privilégié de la boucle entre Aylmer et Ottawa prévoit un passage vers le centre-ville de Gatineau par le boulevard des Allumettières et le boulevard Wilfrid-Lavigne.

Photo : Radio-Canada

En août dernier, la Commission de la capitale nationale (CCN) a fait part de ses recommandations au gouvernement concernant le tracé du tramway. Le président du conseil d'administration a indiqué qu'il s'attendait à une annonce lors des élections fédérales.

J’ai été surpris de ne pas entendre parler du train, je vais relancer [les députés], a-t-il ajouté.

À quand le retour à la normale?

Par ailleurs, M. Blondin a indiqué que l'achalandage avait légèrement augmenté depuis quelques semaines.

On est à 42 % et pour novembre, on vise 49 %, a-t-il précisé.

L'élu a souligné qu'il est difficile de prévoir un échéancier pour un retour à la normale puisque cela dépend du retour des fonctionnaires en présentiel, et donc, de l'évolution de la pandémie.

Il a aussi été brièvement question des impacts de la cyberattaque. La Société de transport de l'Outaouais a laissé entendre que près de 90 % de son système est rétabli ou en cours de rétablissement.

Pour les systèmes récents, on a souligné qu'une transition numérique vers des systèmes plus performants a été enclenchée.

La prochaine réunion du conseil d'administration doit avoir lieu en décembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !