•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les activités non essentielles annulées pour la fin de semaine au Témiscamingue

Logo du vidéojournal.

Le vidéojournal

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La santé publique demande aux organisateurs d'événements au Témiscamingue d'annuler toutes les activités sportives, sociales ou nécessitant un rassemblement jusqu'à dimanche.

Il y a actuellement 130 cas actifs de COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue, dont 98 au Témiscamingue.

Il y a un maintien de l’annulation de tout événement qui crée un rassemblement, que ce soit des jeunes, que ce soit des adultes, donc de tout âge, pour tout ce qui est activité sportive, récréative, culturelle, sur tout le territoire du Témiscamingue, précise Caroline Roy, présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue.

D'ailleurs, près de 300 tests de dépistage sont réalisés chaque jour dans cette MRC, mais la santé publique assure que les patients recevront leur résultat dans un délai de 24 à 48 heures.

Neuf écoles, plusieurs équipes sportives et des services de garde de la région sont touchés par la COVID-19.

Par ailleurs, 400 personnes sont placées en isolement en attente d’un résultat dans la région.

Près de 80 % des cas depuis le début de novembre sont des personnes non vaccinées. Le virus a réussi à rentrer dans les milieux scolaires niveau primaire, majoritairement non vaccinés. Ça fait en sorte qu’il a eu l’opportunité de se propager plus rapidement, indique la Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la santé publique.

Vaccination des 5-11 ans

Plus de 3500 rendez-vous ont été pris dans la région pour la vaccination des enfants de 5 à 11 ans, ce qui représente environ 30 % des enfants admissibles.

Pour l'instant, les vaccins seront donnés uniquement dans les cliniques de vaccination partout dans la région.

Actuellement, pour les 5-11 ans, ce sont des plages spécifiques qui sont ouvertes. Quand les parents vont sur Clic-Santé pour prendre rendez-vous, ils ont accès à ces plages. Je précise qu’il n’y a pas de sans rendez-vous pour les enfants pour le moment, c’est vraiment par prise de rendez-vous, affirme Katia Châteauvert, directrice régionale de la campagne de vaccination.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !