•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un faux chauffeur de taxi risque jusqu’à 6 ans de prison

L'agresseur fixe la lentille en se dirigeant vers la salle d'audience

Moussa Ouattara aura fait un total de 12 victimes. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Yannick Bergeron

Moussa Ouattara qui a agressé et harcelé quatre femmes s'est comporté en prédateur et mérite jusqu'à six ans de prison, estime la poursuite.

La Cour doit déterminer la peine de l'homme de 28 ans pour des crimes commis à Québec, entre octobre 2018 et janvier 2019.

Ouattara est un récidiviste qui a déjà été condamné pour avoir harcelé huit autres femmes.

L'homme qui se disait chauffeur de taxi recueillait des jeunes femmes éméchées à la sortie des bars avant de les agresser.

C'est dans ce contexte qu'une jeune employée de l'Université Laval a été violée.

Pour sa soeur

Micha Horswill a d'abord mis ce qui s'était passé dans la catégorie des mauvaises expériences.

C'est le lendemain quand elle s'est rendu l'hôpital, en raison de douleurs, qu'elle a pris conscience de l'agression.

Je voulais seulement qu'on me soigne, a courageusement témoigné la jeune femme, jeudi, lors des observations sur la peine.

Puis une médecin lui a demandé : Avez-vous une mère, une amie, une soeur? Si ça lui était arrivé, qu'est-ce que vous lui diriez.

C'est à sa petite soeur que Mme Horswill a pensé.

Si ça lui était arrivé, je lui dirais : "ce que tu as vécu, c'est un viol", a-t-elle expliqué au juge.

Micha Horswill.

Micha Horswill a remercié tous les intervenants du système judiciaire pour le traitement qu'elle a reçu durant les procédures.

Photo : Radio-Canada

La jeune femme de 28 ans, géophysicienne, éprouvait des réticences avec tout ce qu'elle avait entendu sur le système de justice défaillant en matière de crime sexuel.

Elle a demandé que l'ordonnance de non-publication protégeant son identité soit levée, pour pouvoir témoigner du contraire.

Ç'a totalement valu la peine et j'en retiens une image positive, a-t-elle fait valoir à la sortie de la salle d'audience.

Remerciements

Elle a fait part de sa gratitude à tous les intervenants qui l'ont soutenu pendant les trois années de démarches judiciaires.

Si son but premier était de protéger sa soeur, elle a remercié le juge de lui avoir redonné confiance au système de justice.

Moussa Ouattara a passé deux ans en prison avant d'être libéré sous conditions pendant le processus judiciaire.

Si l'avocate de la poursuite Me Laura Dufour-Plamondon réclame jusqu'à six ans de prison, la défense suggère qu'un maximum de trois ans serait raisonnable.

Le juge Hubert Couture prononcera la sentence au mois de janvier.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.