•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Seulement 9 Ontariens entièrement vaccinés de moins de 60 ans admis aux soins intensifs

Une femme reçoit une dose de vaccin.

Plus de 11 millions d'Ontariens sont entièrement vaccinés contre la COVID-19.

Photo : Associated Press / Seth Wenig

Radio-Canada

Santé publique Ontario (SPO) a publié jeudi une nouvelle analyse sur les cas confirmés de COVID-19 dans la province montrant des différences marquantes sur les conséquences médicales entre les personnes vaccinées et celles qui ne le sont pas.

Sur la période allant du 14 décembre 2020 (date du début de la campagne de vaccination) au 14 novembre 2021, 17 596 personnes entièrement vaccinées ont été infectées (soit 4 % des cas déclarés durant cette période). Mais parmi toutes les personnes doublement vaccinées qui ont été infectées, seulement 9 de celles hospitalisées aux soins intensifs avaient moins de 60 ans.

Alors que plus de 11 millions d’Ontariens sont désormais entièrement vaccinés, le rapport de SPO fournit l'examen le plus exhaustif des infections survenues après une deuxième dose en Ontario à ce jour et semble corroborer le message des experts en santé publique.

Ceux-ci ont toujours soutenu que les vaccins sont extrêmement efficaces pour prévenir à la fois les infections symptomatiques et les hospitalisations.

Selon les données compilées par la santé publique, il y a eu 100 fois moins d’hospitalisations concernant des personnes de moins de 60 ans ayant reçu deux injections des vaccins que celles qui n’en ont reçu aucune.

Nombre d’hospitalisations en raison de la COVID-19 selon le statut vaccinal :

De 12 à 59 ans :

  • Avec deux doses : 83 (1 %)
  • Avec une dose : 217 (2,5 %)
  • Sans vaccin : 8355 (96,5 %)

Toutes classes d’âge confondues :

  • Avec deux doses : 603 (2,8 %)
  • Avec une dose : 1407 (6,4 %)
  • Sans vaccin : 19793 (90,8 %)

Les écarts en ce qui concerne les cas qui ont nécessité un séjour aux soins intensifs sont aussi éloquents.

Nombre d’admissions en soins intensifs en raison de la COVID-19 selon le statut vaccinal :

De 12 à 59 ans :

  • Entièrement vaccinés : 9 (0,5 %)
  • Partiellement vaccinés : 35 (2 %)
  • Non vaccinés : 1722 (97,5 %)

Toutes classes d’âge confondues :

  • Entièrement vaccinés : 81 (1,9 %)
  • Partiellement vaccinés : 195 (4,6 %)
  • Non vaccinés : 4005 (93,5 %)

Il faut préciser que bien que l'étude s'attarde à une période de 11 mois depuis le début de la campagne de vaccination en Ontario, la deuxième dose des vaccins est disponible en Ontario depuis le mois de juin dernier.

La publication des données intervient alors que les personnes entièrement vaccinées commencent à représenter une part de plus en plus importante des nouvelles infections dans le nombre quotidien de cas de la province.

Les auteurs du rapport avertissent d'ailleurs qu'une part croissante d'infections chez les personnes entièrement vaccinées est à prévoir, alors que plus de 85 % des Ontariens âgés de 12 ans ont désormais reçu deux doses.

Des preuves que la vaccination est efficace

Mais selon eux, bien que des cas de COVID-19 surviennent après la vaccination il existe des preuves que les vaccins réduisent l'infection symptomatique, la gravité de la maladie, ainsi que la transmission.

Au fil du temps, à mesure qu'une population devient de plus en plus vaccinée, le nombre de cas post-vaccination, y compris les cas entièrement vaccinés, augmentera probablement, note le rapport. Même avec un vaccin très efficace, des cas peuvent survenir parmi les individus vaccinés en raison d'une plus grande proportion de la population vaccinée que celle qui n'est pas vaccinée.

Les données publiées par Santé publique Ontario suggèrent que le taux de contamination à la COVID-19 chez les personnes entièrement vaccinées est resté constant au fil du temps , même si bon nombre de ces personnes ont reçu leur deuxième dose depuis maintenant des mois.

L'Ontario a cependant commencé à administrer des injections de rappel à des groupes restreints d'individus alors que des inquiétudes émergent concernant la diminution de l'immunité.

Cas confirmés de COVID-19 après la vaccination en Ontario : du 14 décembre 2020 au 14 novembre 2021 by Radio-Canada on Scribd

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !