•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Côte-de-Gaspé : une préfecture sous le signe de l’économie

Daniel Côté, célèbre sa réélection sans opposition à la mairie de Gaspé.

Daniel Côté demeure préfet de la MRC de La Côte-de-Gaspé.

Photo : Twitter/@DanielCoteGaspe

C’est avec en tête le souci du développement économique de tous les secteurs de la MRC que le maire de Gaspé, Daniel Côté, entreprend son troisième mandat à la préfecture de la Côte-de-Gaspé.

C’est un peu le mandat de la continuité, commente Daniel Côté. Effectivement, autour de la table, parmi les cinq municipalités de la Municipalité régionale de comté, seule celle de Cloridorme est représentée par un nouveau maire, Pierre Martin. Tous les autres ont vu leur mandat renouvelé.

Cette continuité se traduit aussi dans les enjeux comme la pénurie de main-d'œuvre, le manque de logements ou le manque de places en garderie.

Les maires veulent par contre accorder une attention particulière à la relève entrepreneuriale. Il y a plusieurs transferts d’entreprises qui ont été faits durant les dernières années et ça doit se poursuivre, car ça contribue à redynamiser l’ensemble de nos villages et de nos communautés.

L'ADN économique de chaque communauté

Les maires garderont en tête que certains secteurs comme celui de l’Estran, de Murdochville ou du secteur nord de Gaspé ont besoin d’un peu plus de soutien pour en assurer le développement économique.

Certains signes permettent toutefois de croire que le vent tourne. On commence à ressortir une nouvelle vitalité économique dans ces secteurs-là, mais on doit continuer quand même à y accorder une attention particulière. On est sur un nouvel élan. On est en mode de le pousser encore plus fort , observe M. Côté.

Le mont Miller à Murdochville.

Murdochville mise avec succès sur les activités de plein air pour assurer son développement.

Photo : Radio-Canada

Il estime que chaque municipalité doit s’appuyer sur ses forces et ses particularités pour se distinguer sur le plan économique.

Il donne l’exemple des entrepreneurs qui investissent des montants importants actuellement à Murdochville pour y développer les activités de plein air, de Grande-Vallée avec la foresterie ou Petite-Vallée avec le volet culturel. Du côté de Cloridorme, il y a des projets en cogitation. Le carnet du nouveau maire est bien rempli , ajoute le préfet.

Au front des changements climatiques

Sur la pointe de la péninsule, la Municipalité régionale de comté de La Côte-de-Gaspé n’échappe pas aux conséquences des grandes tempêtes qui peuvent s’abattre sur le golfe.

À la fin de l'été, de fortes pluies ont à nouveau eu des conséquences fâcheuses, notamment à Grande-Vallée. Des travaux d’aménagement de la rivière pour prévenir les inondations sont toujours dans les cartons du maire Richard, confirme Daniel Côté.

À Gaspé, c’est la recharge de plage à Rivière-au-Renard et la protection des berges à L’Anse-à-Valleau qui préoccupent Daniel Côté, qui dans ce cas, met son chapeau de maire.

Mise en commun des services et des coûts

La question des regroupements de services sera aussi à l’ordre du jour dans les prochains mois, voire les prochaines années.

Diverses discussions sur la mise en commun de services, de formation, d’inspection dans des domaines comme la gestion des matières résiduelles, les services incendie ou l’aménagement du territoire sont en cours. Je sens qu’il y a une volonté de plus en plus claire des élus à la table pour arriver à des regroupements de services tout en faisant économiser leurs citoyens et en optimisant les services à la population , commente M. Côté.

Grande-Vallée en Gaspésie

Outre le maire de Gaspé, quatre élus, soit ceux de Cloridorme, Grande-Vallée, Petite-Vallée et Murdochville, sont assis à la table du conseil.

Photo : Radio-Canada / Luc Manuel Soares

Il n’est pas question de fusion, mais bien de partage de services et le besoin devra venir des communautés locales, souligne le préfet.

Daniel Côté rappelle que la Municipalité régionale de comté de La Côte-de-Gaspé a la particularité d’être constituée d’une ville, Gaspé, où habite 85 % de la population et qui regroupe 92 % de la richesse foncière.

Le préfet estime que la Municipalité régionale de comté pourra aussi tirer profit du profil différent de chacun des élus du conseil. On a une diversité assez intéressante, on est paritaire, on a des gens plus expérimentés, des gens plus jeunes, on a des gens dans la soixantaine. L’opinion de tout le monde nous fait grandir comme MRC.

Le conseil a également reconduit le maire de Grande-Vallée, Noël Richard, à titre de préfet suppléant. M. Richard occupe le poste de préfet suppléant depuis 2019.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !