•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première femme noire présidera le conseil municipal de Montréal

Martine Musau Muele en entrevue devant l'hôtel de ville.

La conseillère de Villeray, Martine Musau Muele, sera la prochaine présidente du conseil municipal.

Photo : Radio-Canada / Benoît Chapdelaine

Ce n'est pas encore officiel, mais on sait maintenant qui sera responsable d'arbitrer les débats à l'Hôtel de Ville lorsque les travaux reprendront, la semaine prochaine.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a proposé jeudi que Martine Musau Muele, conseillère du district de Villeray dans l'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, devienne la nouvelle présidente du conseil municipal.

Les membres du conseil doivent encore approuver cette nomination, lundi, mais il ne s'agira vraisemblablement que d'une formalité, l'opposition officielle ayant déjà indiqué qu'elle se prononcerait pour.

Martine Musau Muele est une nouvelle venue en politique, elle qui a été élue avec Projet Montréal le 7 novembre dernier, remportant près de 69 % des voix. Elle deviendra la première femme noire à occuper la fonction de présidente du conseil municipal.

Avocate, Mme Muele a notamment été greffière pour la Ville de Kirkland, dans l'Ouest-de-l'Île, et pour celle d'Amqui, en Gaspésie. Elle a aussi travaillé pour le comité international de la Croix-Rouge et servi huit ans dans les Forces armées canadiennes.

« Je vous dirais que les Forces m'ont amené plusieurs forces – excusez la redondance –, dont celle du leadership; de savoir servir, surtout; [et] de comprendre que, dans une équipe, on n'est jamais plus fort que le lien le plus faible. »

— Une citation de  Martine Musau Muele, nouvelle présidente du conseil municipal

Mme Muele, qui est également comédienne à ses heures, compte sur son expérience variée pour bien accomplir sa prochaine mission.

Le fait qu'on [puisse] avoir des débats d'idées un peu plus houleux, dépendamment des sujets, ça ne m'effraie pas, a-t-elle assuré en entrevue.

Gardez en tête que je suis une ancienne greffière, [que] j'ai siégé lors de plusieurs assemblées publiques [et que] je suis une ancienne commissaire de l'Office de consultation publique. Donc, il y a une sensibilité qui vient avec cette expérience et surtout une compréhension des différents points de vue.

Mme Muele succédera à Suzie Miron, battue dans le district de Tétreaultville. La défaite de cette dernière est néanmoins contestée par Projet Montréal. Une demande de dépouillement judiciaire a été acceptée mardi.

Un premier comité exécutif pour Dominique Ollivier

Par ailleurs, le nouveau comité exécutif de la Ville de Montréal – avec à sa tête une autre femme noire, Dominique Ollivier – s'est réuni pour la première fois jeudi matin. Sa composition avait été dévoilée mercredi.

Sans surprise, il a notamment été décidé de repousser du 26 novembre au 6 décembre la date limite à laquelle les arrondissements devront avoir adopté leur budget de fonctionnement 2022 et leur programme décennal d'immobilisations (PDI) 2022-2031.

Le calendrier des assemblées ordinaires du conseil municipal et du conseil d'agglomération a également été dévoilé jusqu'au 31 décembre 2022. Le conseil municipal se réunira pour la première fois lundi et mardi de la semaine prochaine. Il continuera pour l'instant de siéger en mode virtuel.

Enfin, le comité exécutif a décrété que le stationnement sera encore une fois gratuit pendant les Fêtes dans l'arrondissement de Ville-Marie les soirs de semaine (de 18 h à 22 h) et les fins de semaine, du 3 décembre au 2 janvier. À l'approche de Noël, la Ville de Montréal espère ainsi relancer le magasinage dans son centre-ville.

Bourgeois dans RDP-PAT, Desbois dans Outremont

Quant aux six dépouillements judiciaires obtenus par Projet Montréal et Ensemble Montréal, cinq d'entre eux sont maintenant terminés. Jusqu'ici, aucun revirement n'a été observé.

Jeudi, le tribunal a validé la réélection de la mairesse de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles (RDP-PAT), Caroline Bourgeois. La candidate de Projet Montréal a finalement remporté la victoire sur son adversaire Lyne Lapperière, d'Ensemble Montréal, mais son avance de 303 voix est passée à 135 voix après recomptage.

La cour a aussi entériné jeudi l'élection de Laurent Desbois à la mairie d'Outremont, qui a finalement obtenu 31 votes de plus que le maire sortant Philipe Tomlinson, et non 23. Le conseil d'arrondissement sera donc dirigé par Ensemble Montréal, qui a réussi à mettre la main sur trois des cinq sièges en jeu.

Plus tôt cette semaine, d'autres dépouillements ont confirmé les victoires des candidates de Projet Montréal à la mairie de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce (Gracia Kasoki Katahwa) ainsi que dans les districts de Loyola (Despina Sourias) et de La Pointe-aux-Prairies (Lisa Christensen).

Le seul vote devant maintenant être dépouillé à nouveau est celui de Tétraultville. Le processus devrait normalement se mettre en branle vendredi.

Avec Benoît Chapdelaine

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !