•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deuxième ronde de consultation pour le remplacement du pont Alexandra

Plan rapproché de la structure d'acier.

Le pont Alexandra doit être remplacé pour 2032.

Photo : Radio-Canada / Jacques Corriveau

Radio-Canada

La Commission de la capitale nationale (CCN) lance, jeudi, une seconde ronde de consultation publique quant au remplacement du pont Alexandra. Les citoyens ont jusqu'au 12 décembre pour participer au sondage en ligne (Nouvelle fenêtre).

En 2019, le gouvernement fédéral a demandé à Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) de remplacer le pont Alexandra qui célèbre cette année ses 120 ans.

Bien qu’il demeure sécuritaire, il arrive à la fin de sa vie utile et doit être remplacé en raison de la détérioration de son état et de l’augmentation des coûts d’entretien, écrit la CCN dans un communiqué. La consultation lancée aujourd’hui vise à déterminer et à mieux comprendre les avantages anticipés des activités de remplacement du pont, tout en atténuant leur incidence potentielle sur les communautés locales.

Il s'agit de l'étape suivant la mobilisation menée à l'automne 2020, durant laquelle 3000 personnes se sont prononcées sur les principes de planification et de conception du projet, rappelle la CCN.

Au total, cinq consultations sont prévues pour le remplacement du pont Alexandra. On souhaite aborder les avantages et les stratégies d'atténuation des incidences potentielles dans celle lancée jeudi.

Les options conceptuelles, le concept préliminaire et la conception finale du pont feront l'objet de leur propre consultation ultérieurement.

« Le public de la région de la capitale nationale aura donc de multiples occasions de faire part de ses commentaires à SPAC au sujet du remplacement du pont, qui est prévu entre 2028 et 2032. »

— Une citation de  Extrait du communiqué de la Commission de la capitale nationale

La présente consultation vise plus précisément à trouver des solutions aux dérangements que le remplacement du pont pourrait causer.

Selon la CCN, Services publics et Approvisionnement Canada évalue actuellement diverses options, dont la mise en place de déviations pour atténuer les répercussions des travaux de construction sur les personnes qui empruntent le pont et l'augmentation de l'utilisation des services de navigation commerciale, notamment les bateaux-taxis.

Une fois cette consultation complétée, on en sera à l'étape deux du projet de remplacement du pont, soit la planification et la conception, un processus qui devrait s'achever, en 2025, avec un plan final.

La dernière étape, l'approvisionnement et la mise en œuvre, doit commencer la même année et se terminer en 2032.

Dans la région, plusieurs voix s'élèvent contre la destruction du pont Alexandra, dont la Coalition pour le pont Alexandra qui propose que le pont soit conservé pour sa valeur patrimoniale et converti en infrastructure de transport vert.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !