•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse du budget de 15 % pour la MRC de Témiscamingue par rapport à 2021

Structure d'entrée de territoire de la MRC de Témiscamingue

La MRC de Témiscamingue a adopté son budget pour 2022. (archives)

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Le budget prévisionnel pour 2022 de la MRC de Témiscamingue, adopté mercredi soir, augmente de 15,4 % par rapport à 2021.

La préfète de la MRC de Témiscamingue, Claire Bolduc, explique que l’augmentation du budget, qui se chiffre à 13, 8 millions de dollars, provient entre autres des redevances des ressources naturelles, soit du Fonds Région Ruralité.

C’était un bon fonds et ça nous donne vraiment les moyens de nos ambitions. Dans ce contexte-là, on est content, on a les fonds, on en dispose. Alors on planifie l’usage des fonds pour justement assurer le développement du territoire, dit-elle.

La masse salariale du personnel administratif de la MRC augmente de 11,5 %, provenant entre autres de la création de trois nouveaux postes, soit des agents de développement du territoire et un commissaire industriel. Ce dernier, selon Claire Bolduc, permettra de faire connaître le potentiel économique du territoire.

Ça nous prendra une personne pour justement faire les suivis. On peut en parler, mais maintenant il faut attacher les ficelles et créer le réseautage requis, donc on a un poste dédié à ça, indique-t-elle.

La gestion des matières résiduelles représente un quart des dépenses du budget, soit 3 462 087 $. Claire Bolduc affirme que la diminution de ce montant fait partie des priorités de la MRC.

On peut réduire à la source, mais on veut aussi réduire la facture parce que c’est une facture directe aux citoyens, ça, souligne la préfète. C’est 220 $ par personne que ça représente, la facture des matières résiduelles. Alors dans le contexte, on est très attentif, on attend d’ailleurs le rapport du BAPE sur les matières résiduelles, qui a eu lieu au cours de la dernière année.

La MRC s’est donné quatre autres priorités en lien avec le budget 2022, soit le projet de minicentrale hydroélectrique communautaire Onimiki, les services de proximité, l’attractivité de la main-d'œuvre et l’accès au logement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !