•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Caroline Dhavernas devient la voix du REM

Une femme munie d'un casque d'écoute rit devant un micro.

La comédienne Caroline Dhavernas

Photo : Radio-Canada / Pascal Michaud

Radio-Canada

La comédienne Caroline Dhavernas devient la voix officielle du Réseau express métropolitain (REM), après avoir été choisie par le public lors d’un vote à l’aveugle. Par le plus grand des hasards, il se trouve que sa mère, l’actrice Michèle Deslauriers, est la voix du métro de Montréal depuis 2003.

Après avoir été invitée en audition, Caroline Dhavernas a été retenue parmi trois personnes potentielles pour incarner la voix de la nouvelle ligne de transport du Grand Montréal. Lors d’un vote à l’aveugle auquel plus de 35 000 internautes ont participé, elle s’est démarquée en remportant 40 % des voix.

Quand j’ai été appelée en audition, je me disais que ce serait drôle parce que ma mère fait la voix du métro depuis plusieurs années. Je me disais que si je faisais la voix du REM, on pourrait créer une espèce de dynastie des voix du transport en commun, a affirmé en riant la comédienne en entrevue avec Patrick Masbourian, animateur de Tout un matin.

Et ça s’est concrétisé, les astres se sont alignés, donc je suis très heureuse. [...] Je vais faire ce que je peux avec ma voix. J’espère amener beaucoup de chaleur, de soleil, de clarté. Donc je vais essayer.

Une voix sympathique sans être trop amicale

Avant d’entrer en studio, Caroline Dhavernas devra travailler sur le ton de sa voix pour adopter une voix fluide, sympathique sans être trop amicale et distinctive, tout en restant harmonieuse, a résumé Patrick Masbourian en rappelant les critères du REM.

La comédienne y est allée de sa propre interprétation pour justifier l’un des critères : Si c’était trop amical, les gens ne débarqueraient jamais. Il y aurait trop de monde dans le wagon.

L’expérience de sa mère lui sera-t-elle utile? Pas tant que cela, selon Caroline Dhavernas, car le travail d’enregistrement d’une voix destinée au REM diffère de celui effectué pour le métro, étant donné que l’écho est différent sous la terre.

Le Réseau express métropolitain (REM) est un important projet de transport collectif de 67 km et 26 stations pour le Grand Montréal. En service 7 jours sur 7 et 20 h par jour, ce réseau de métro léger est en pleine phase de réalisation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !