•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bruno Paradis réélu préfet de la MRC de La Mitis pour un 3e mandat

Bruno Paradis.

Bruno Paradis a été réélu sans opposition par ses pairs comme préfet de la MRC de La Mitis.

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Rioux

Bruno Paradis a été réélu sans opposition comme préfet de la MRC de La Mitis par ses pairs du conseil des maires mercredi soir. Il entame donc son troisième mandat à la tête de la MRC.

Le maire de Saint-Gabriel-de-Rimouski, Georges Deschênes, a lui aussi été réélu sans opposition au titre de préfet suppléant.

Le conseil des maires de la MRC de La Mitis procède à l'élection du préfet tous les deux ans.

Bruno Paradis se dit très heureux et privilégié de pouvoir poursuivre le travail entamé.

« Je vois le chemin parcouru aujourd'hui quand je vois l'ambiance, l'esprit de camaraderie dans lequel les réunions du conseil des mairesses se passent. »

— Une citation de  Bruno Paradis, préfet de la MRC de La Mitis

Le préfet réélu cite parmi ses priorités le développement du secteur récréotouristique de la MRC, du transport intermodal régional et de procédés qui pourraient faciliter l'échange de personnel entre municipalités.

En ce qui a trait au développement du secteur récréotouristique, Bruno Paradis explique que la MRC souhaite notamment plancher sur l'élargissement de l'offre en matière d'hébergement touristique sur l'ensemble du territoire, notamment aux abords du Parc régional de la rivière Mitis.

On s'aperçoit qu'il y a un grand manque sur le territoire mitissien. On aimerait bien avoir quelque chose, justement, qui est cohérent, concerté. Donc, actuellement on fait des études pour viser les endroits avec le plus grand potentiel et, éventuellement, peut-être avoir une entité qui ferait la gestion de ces endroits d'hébergement là, poursuit-il.

L'une des façades extérieures de l'aéroport de Mont-Joli.

La MRC souhaite profiter d'installations déjà existantes comme celle de l'aéroport régional de Mont-Joli pour agir comme leader en matière de transport intermodal au Bas-Saint-Laurent (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

En matière de transport collectif, la MRC souhaite poursuivre le développement de son réseau TAC Mitis tout en facilitant notamment les transferts entre différents modes de transport comme le bus, le train ou l'avion.

On veut être un leader dans tout ce qui est transport intermodal. On a l'aéroport régional qui est ici, on a le train qui est ici, on a le transport adapté et collectif qui fonctionne très bien. On a déjà de l'inter-MRC avec Rimouski-Neigette. On veut développer cette expertise-là dans le Bas-Saint-Laurent au complet, soutient Bruno Paradis.

Composition du conseil des mairesses de la MRC de La Mitis

Municipalités

Maires

Price

Bruno Paradis (préfet)

Price

Nancy Banville (représentante du conseil municipal de Price)

Grand-Métis

Marc-André Larrivée

Les Hauteurs

Gitane Michaud

Métis-sur-Mer

Jean-Pierre Pelletier

Mont-Joli

Martin Soucy

Padoue

Jennifer Laflamme

La Rédemption

Simon-Yvan Caron

Saint-Charles-Garnier

Jean-Pierre Bélanger

Saint-Donat

Pascal Rioux

Saint-Gabriel-de-Rimouski

Georges Deschênes

Saint-Joseph-de-Lepage

Magella Roussel

Saint-Octave-de-Métis

Maxime Richard-Dubé

Sainte-Angèle-de-Mérici

Jimmy Valcourt

Sainte-Flavie

Jean-François Fortin

Sainte-Jeanne-d'Arc

Michel Verrault

Sainte-Luce

Micheline Barriault

Le préfet mentionne aussi que les évaluations nécessaires à l'implantation d'un lieu d'enfouissement et d'une plateforme de compostage se poursuivent. Ce projet est mené en partenariat avec la MRC de La Matapédia et le terrain visé pour son aménagement se situe à Saint-Moïse.

Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) doit notamment se pencher sur le projet, selon Bruno Paradis.

Les déchets de la MRC de La Mitis sont présentement acheminés à Rivière-du-Loup pour être traités.

Le conseil des mairesses a aussi profité de la séance publique de mercredi soir pour adopter le budget de la MRC pour 2022. Ce budget s'élève à près de 15 millions de dollars. Le tiers de ce budget provient des revenus reliés aux parcs éoliens.

La MRC de La Mitis compte 16 municipalités.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !