•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’élan de générosité se poursuit, un nouveau record pour le 63e téléthon Le Noël du pauvre

Six jeunes enfants tenant des cartons au bout de leur bras indiquant un chiffre.

Le 63e téléthon le Noël du pauvre a une fois de plus fracassé un record. Plus de 735 000 dollars seront remis aux familles de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Photo : Radio-Canada / Jef Fortier

La pandémie est peut-être presque dans le rétroviseur, mais la générosité des gens de la Mauricie et du Centre-du-Québec est loin d’avoir ralenti. Un total de 735 364 $ a été amassé pour les personnes dans le besoin vendredi soir lors du 63e téléthon Le Noël du pauvre, soit 30 000 $ de plus que le record établi l’année précédente.

Ça a été une soirée merveilleuse. Les gens ont répondu présents comme à chaque année, a souligné le président du conseil d’administration du téléthon, Pierre Normand, quelques instants avant le dévoilement du chiffrier final.

Pour la productrice, Nancy Sabourin, les témoignages présentés tout au long de la soirée nous ont rappelé pourquoi on fait ça.

Ce chiffre-là représente littéralement 35 municipalités qui se tiennent vraiment solidement serrées. […] C’est difficile de retenir les larmes, a dit le coanimateur Brian Audet.

Ce montant record représente le point d’exclamation de cette soirée au cours de laquelle le téléthon effectuait son retour à la salle J.-Antonio-Thompson. La situation sanitaire ayant évolué cette année, le public était même invité à profiter de ce traditionnel spectacle en personne.

L’an dernier, on a démontré de façon très très claire l’importance de cette mission, celle d’offrir un plus beau Noël à 4800 familles de notre région. […] Noël, je pense, pour la grande majorité des gens, c’est de passer du bon temps et c’est aussi d’offrir cette possibilité-là à ceux qui n’en ont pas les moyens, a lancé l’animatrice, Sophie Bernier, au tout début du spectacle.

Deux femmes en robe sur une scène qui rient.

La chanteuse country Cindy Bédard a coanimé le téléthon Le Noël du pauvre durant trois heures aux côtés de l'animatrice Sophie Bernier.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Il faut dire que le téléthon s’est tenu dans un contexte d’inflation et d’augmentation du coût de la vie. Une situation qui complexifie l’accès à certains biens et aliments. Plusieurs intervenants ont d’ailleurs témoigné que le visage de la pauvreté a changé notamment en raison de cette hausse des prix.

On ne sait jamais quand la pauvreté va venir cogner à nos portes, a indiqué la chanteuse et coanimatrice Cindy Bédard, en faisant référence à ces personnes pour qui la pandémie a eu des impacts dévastateurs sur leur situation financière. Pour d’autres, c’est un incendie ou la maladie qui a bouleversé leur vie.

Pour amasser de l’argent, de nombreuses activités de levée de fonds ont pu avoir lieu contrairement à l’an dernier en raison de la pandémie.

En plus des représentants des différents partenaires, établissements scolaires, élus, commerces et entreprises qui ont défilé pendant six heures pour remettre des chèques de plusieurs milliers de dollars, 2000 bénévoles étaient à l’œuvre pour la cause dans le but de recueillir des dons, notamment aux barrages routiers.

L'animatrice Cindy Bédard et le ministre Jean Boulet qui tiennent un chèque.

Le ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet, a remis un chèque de 20 000$ au nom du gouvernement du Québec.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Je viens d’un milieu où on recevait du Noël du pauvre à mon école primaire plus qu’on en donnait, a raconté le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, au moment de dévoiler un chèque de 5000 $ remis par la Ville. Alors de pouvoir contribuer à ma façon, c’est le geste de redonner.

Comme le veut la tradition, une vingtaine de coureurs du Noël du pauvre ont parcouru les rues de Trois-Rivières pour amasser de l’argent. Un montant de 9000 $ a été recueilli par ces derniers.

Des coureurs heureux avec les chandails du Noël du pauvre

Les coureurs du marathon du Noël du pauvre.

Photo : Radio-Canada / Nancy Sabourin

Même les plus petits ont souhaité contribuer à rendre plus agréable le temps des Fêtes à des milliers de familles. Les enfants de Sophie Bernier ont mis de côté des sous dans une tirelire tout au long de l’année dans le but d’en remettre la somme lors du téléthon.

Deux enfants avec une tirelire dans les mains.

Les enfants de l'animatrice Sophie Bernier ont amassé des sous dans une tirelire tout au long de l'année pour les remettre au téléthon Le Noël du pauvre.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Cette année, le rôle de présidente d’honneur du téléthon a été confié à Johanne Hinse, vice-présidente, Programmation et Relations avec les communautés chez Cogeco Connexion. L’entreprise, fondée par Henri Audet, est au cœur de la création du Noël du pauvre.

Ça fait partie de l’ADN de l’organisation et c’est pour que ça que d’année en année on a plusieurs employés qui sont impliqués et que moi cette année, j’ai décidé d’en donner un petit peu plus à titre de présidente d’honneur, a expliqué Mme Hinse. Accepter ce rôle, c’est ma façon de dire merci [à la vie] et de redonner. Cogeco a d’ailleurs remis 25 000 $ lors du téléthon.

Deux femmes tenant une affiche sur laquelle il est écrit 25 000$ en lettres bleues.

Cogeco a remis un montant de 25 000$ au téléthon Le Noël du pauvre.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Un spectacle haut en couleur

La soirée s’est ouverte sur les airs de Dis-moi Noël de Fabiola Toupin, chanson écrite et composée par la Trifluvienne pour le Festivoix. Elle était accompagnée au piano par Guillaume Marchand.

Se sont succédés sur scène la chanteuse atikamekw Laura Niquay, Valérie Carpentier, Rosalie Ayotte, William Cloutier et Anik St-Pierre, qui a participé à l’émission The Voice en France cette année.

Le groupe QW4RTZ, dont les membres étaient vêtus de complets très colorés ont interprété de grands classiques du temps des Fêtes, Last Christmas du groupe Wham! et Martin de la chasse-galerie, de quoi animer les centaines de spectateurs réunis à la salle J.-Antonio-Thompson.

Quatre hommes aux complets colorés chantent sur une scène.

Le quatuor QW4RTZ a entonné un classique de Noël du groupe Wham!, Last Christmas.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Pour sa part, Sylvain Cossette, originaire de Grand-Mère, a livré quelques prestations, dont Pour toujours. Autre tradition de ce rendez-vous, c’est Elvis Lajoie qui a clôturé le spectacle.

La direction artistique de l’événement avait été confiée à Anne-Marie Lemay et Linda Corbo.

Chargement de l’image

Les codirectrices artistiques du téléthon Le Noël du pauvre Anne-Marie Lemay et Linda Corbo.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Pour chaque dollar amassé, 92 sous sont redistribués entièrement dans les 35 municipalités couvertes par le Noël du pauvre en Mauricie et au Centre-du-Québec.

En 2020, le téléthon avait dû se tenir dans les studios d’ICI Mauricie–Centre-du-Québec et à huis clos en raison de la pandémie de COVID-19. Ces circonstances exceptionnelles n’ont cependant pas freiné la générosité de la population, puisqu’un montant de 705 810 $ a été amassé en 2020 pour les plus démunis.

Le Noël du pauvre a recueilli, depuis ses débuts, près de 16 millions $. Lors du premier téléthon, diffusé en décembre 1959 à partir du sous-sol de l’église de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, 6664 $ avaient été récoltés.

Chargement de l’image

Les animatrices d'ICI Première Barbara Leroux et Marie-Claude Julien ont récolté les dons dans le foyer de la salle J.-Antonio-Thompson au cours de la soirée.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Chargement de l’image

La cheffe d'antenne du Téléjournal week-end Mauricie-Centre-du-Québec, Sarah Désilets-Rousseau, a participé à l'animation du téléthon le Noël du pauvre dans le foyer de la salle J.-Antonio-Thompson.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !