•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Débris enfouis de l’ancien chalet du Valinouët : Catherine Morissette déçue

Une pelle mécanique dans un stationnement de terre.

Au moment de creuser, des débris de l'ancien chalet du Valinouët ont été retrouvés enfouis dans le sol.

Photo : Radio-Canada

L'ancienne mairesse de Saint-David-de-Falardeau, Catherine Morissette, déplore la situation qui règne à la station de ski Le Valinouët alors que des débris de l'ancien chalet ont été retrouvés enfouis par les acheteurs du terrain.

Des promoteurs, la firme Destination Monts-Valin, veulent y construire un hôtel de 40 chambres, un restaurant et un fumoir. Ils prévoient aussi construire un stationnement sécurisé sur le second terrain qui, comme le premier, a été acheté auprès de la municipalité alors que Catherine Morissette y occupait encore le poste de mairesse.

Mme Morissette a affirmé en entrevue à Radio-Canada qu'elle n'était pas au courant de la présence de débris enfouis. Les promoteurs sont arrivés pour arpenter. Ils se sont aperçus que le deuxième stationnement avait été réagrandi, et en dessous de ça, ce qui se trouvait sur leur terrain, ils se sont aperçus que c'était non conforme avec l'Environnement parce que c'était les débris de l'ancien chalet. Je trouve ça triste parce qu'on est supposé vouloir faire une montagne internationale, une montagne où ça bouge. Je trouve ça vraiment très plate, a-t-elle déploré en entrevue avec Mélanie Patry au Téléjournal Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Trois avis de non-conformité ont récemment été délivrés par le ministère de l'Environnement, dont un au propriétaire du terrain. Les deux autres ont été remis à la Coopérative de travail du mont Victor-Tremblay, qui exploite le Valinouët, puis à Denis Girard Excavation, l'entreprise qui a mené les travaux. Cette dernière entreprise a d'ailleurs amorcé la remise aux normes.

Catherine Morissette a aussi défendu la vente des terrains pour la somme de 97 000 $. Elle estime qu'ils ont été vendus à un juste prix. Moi, je pense que oui parce que, pour ce que ça donnait, nous, on voulait vraiment un hôtel, et les promoteurs pouvaient le faire, a poursuivi Mme Morissette, qui a tenté en vain de devenir mairesse de Saguenay.

Le maire actuel de Saint-David-de-Falardeau, Germain Grenon, s'était d'ailleurs opposé à cette vente au moment du vote alors qu'il siégeait comme conseiller municipal. La mairesse avait dû trancher le vote à égalité entre les six conseillers.

Rappelons que plusieurs projets se sont succédé sans se concrétiser depuis 2016 pour doter le village alpin d'un complexe hôtelier. Un de ces projets comprenait des condos qui auraient pu être loués comme des chambres d'hôtel.

Destination Monts-Valin offre avant tout des excursions en motoneige avec hébergement mais s'est diversifiée, notamment avec la vente de viandes fumées. L'entreprise est la propriété d'hommes d'affaires de Saint-Félicien, dont Gino Fortin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !