•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Gros-Mécatina, Randy Jones, démissionne

Le maire de Gros-Mécatina, Randy Jones

Randy Jones justifie sa décision par un climat de travail qu'il juge difficile au conseil municipal (archives).

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle-Plamondon

À peine réélu pour un cinquième mandat, le maire de la municipalité de Gros-Mécatina, Randy Jones annonce sa démission.

Après 16 ans en politique municipale, le maire met aussi de côté son poste de préfet de la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent.

Randy Jones dit avoir hésité longtemps avant de se représenter aux élections municipales du 7 novembre dernier.

Il aura finalement sollicité un autre mandat en voyant l'absence de candidatures au poste de maire.

Il avait, explique-t-il, l'intention de poursuivre le travail entamé sur différents dossiers municipaux.

Mais le climat de travail au nouveau conseil municipal, qu'il juge problématique, aurait eu raison de sa volonté de continuer.

La conciliation difficile entre sa vie privée et professionnelle serait aussi une des raisons de son départ.

Le village de Mutton Bay, dans la municipalité de Gros-Mécatina, en Basse-Côte-Nord

La Municipalité de Gros-Mécatina regroupe les villages de Mutton Bay et de La Tabatière (archives).

Photo : Radio-Canada

Randy Jones a remis sa démission lors du conseil municipal du 18 novembre dernier. Il compte rester en poste pour une semaine encore.

Un délai qu’il juge nécessaire pour une passation tranquille des pouvoirs.

Malgré sa démission, Randy Jones dit vouloir continuer de s’impliquer dans la défense des enjeux nord-côtiers, parmi lesquels figure notamment le prolongement de la route 138.

Jusqu’au temps où je fermerai mes yeux pour la dernière fois, je vais me battre pour la Côte-Nord que j’adore, de Tadoussac jusqu’à Blanc-Sablon. Ce n’est pas une menace, c’est une promesse que je vous fais, explique-t-il.

Ce dernier n’a pas voulu dévoiler la forme que prendra cette implication pour le moment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !