•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3e lien : Claude Villeneuve veut des solutions à court terme

Claude Villeneuve, chef de l'opposition à l'Hôtel de Ville de Québec.

Claude Villeneuve, chef de l'opposition à l'Hôtel de Ville de Québec

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’opposition officielle à l’Hôtel de Ville de Québec clarifie sa position sur le 3e lien. Le chef Claude Villeneuve est d’avis que le projet qui est sur la table n’est pas le bon la capitale, sans toutefois être « fermé à toute forme de troisième lien ».

Il y a des gens à Québec qui veulent un troisième lien, je ne peux pas le nier. Par contre, je constate que les gens des quartiers centraux, qui vont avoir les sorties près de chez eux, ça fait pas leur affaire, a-t-il commenté à la sortie du premier conseil d’agglomération de la nouvelle administration municipale.

Pendant la campagne électorale, les candidats d’Équipe Marie-Josée Savard avaient évité de prendre une position claire sur le troisième lien, préférant attendre davantage de détails et d’études de la part du gouvernement provincial. Claude Villeneuve soutient maintenant que dans sa forme actuelle, le projet ne répond plus aux besoins de la population de Québec.

Les gens qui désirent un troisième lien, c'est beaucoup à l'est qu'ils le voulaient. Donc je ne pense pas que le projet dans sa forme actuelle il répond vraiment aux préoccupations de gens qui voulaient une telle infrastructure.

Options moins coûteuses

Il reproche au gouvernement Legault d’ignorer toutes les solutions à court ou moyen terme, moins coûteuses, qui pourraient alléger la circulation dans le secteur des ponts. C'est devenu chimérique de parler toujours [du 3e lien] plutôt que de toutes les autres choses qui pourraient être faites pour améliorer la situation à Québec.

« Il y a plein d'options beaucoup moins coûteuses, beaucoup plus rapides à appliquer qui pourraient être mises en oeuvre pour vraiment améliorer la fluidité à Québec. »

— Une citation de  Claude Villeneuve, chef de l’opposition à l’Hôtel de Ville

Le maire Bruno Marchand note que le 3e lien, s’il est construit, ne sera pas inauguré avant au moins 2030. Il aimerait lui aussi voir des solutions à court terme pour faire gagner du temps aux automobilistes. C'est nécessaire. Qu'il y ait le 3e lien ou non [...], on parle d'une installation fonctionnelle en 2030. Chaque heure dans le trafic, pour moi c'est une heure perdue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !