•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un potentiel rôdeur aux abords de l’École primaire Anne-Hébert

L'école primaire Anne-Hébert.

L'école primaire Anne-Hébert en été (archives)

Photo : Radio-Canada

Les policiers de Québec enquêtent sur la présence d'un potentiel rôdeur aux abords de l'École primaire Anne-Hébert, dans le quartier Montcalm.

Selon le Centre de service scolaire de la Capitale, un évènement est survenu mardi 23 novembre, après la classe. Un individu a suivi pendant plusieurs minutes une élève qui marchait dans les rues avoisinantes de l’école, ce qui lui a fait peur, peut-on lire dans un courriel envoyé aux parents.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) ne précise pas si cet évènement est lié à d'autres du genre en octobre survenu aux abords de deux écoles de Limoilou. Pour l'instant, aucune arrestation n'a été faite, assure le corps policier.

Avertissements aux parents et aux élèves

Le personnel de l'école doit effectuer un suivi auprès des élèves pour les sensibiliser à la situation.

De son côté, le SPVQ demande aux parents d'être vigilant. Les policiers conseillent aux jeunes d'éviter de marcher seul dans une rue loin des autres enfants et de refuser de parler, de suivre ou d'embarquer en voiture avec un inconnu.

En cas d'interaction physique avec l'individu, l'enfant doit crier le plus fort possible et regarder la personne directement dans les yeux, pour être en mesure de l'identifier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !