•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un maître-chien a sensibilisé les élèves de l’École polyvalente Arvida

Un maître-chien tient un chien avec une laisse sur une scène.

Le maître-chien a procédé à une démonstration de détection de drogue sur la scène.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Radio-Canada

Les élèves de l'École polyvalente Arvida ont eu droit à une présentation bien particulière mercredi alors qu'un maître-chien, spécialisé en détection de drogues, est venu expliquer son travail en compagnie de son partenaire canidé.

Il s'agit de la dernière étape de sensibilisation avant des inspections surprises prévues dans les écoles secondaires du Centre de service scolaire De La Jonquière.

Ces visites auront lieu dans le cadre d'un programme de prévention contre la consommation de drogue dès le mois de janvier.

L'initiative avait été dévoilée aux médias la semaine dernière.

Des élèves du secondaire assis sur des chaises dans une salle bondée.

Les élèves de l'École polyvalente Arvida ont écouté avec attention la conférence du maître-chien.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Le directeur de l'école, Carl Lévesque, a expliqué que la même technique a été utilisée il y a une dizaine d'années, avec des résultats positifs.

Quand on a donné l'information aux parents, on a eu plusieurs retours de courriels et pour une fois, parce que nos décisions ne sont pas toujours populaires, c'était unanime [en faveur de] l'initiative. Je pense qu'on ne peut pas être contre la vertu, puis même les jeunes, l'immense majorité des jeunes, sont bien contents de voir que premièrement, on se préoccupe de leur bien-être, a-t-il raconté.

L'accueil a aussi été bon parmi les élèves rencontrés. Il n'y a personne de fâché. Tout le monde sait que ça n'a pas lieu d'être ici. Donc, ça a été bien reçu par tout le monde, a indiqué l'un deux.

Je trouve vraiment que c'est une bonne idée parce que dans le fond à l'école c'est tolérance zéro, ce n'est pas un milieu pour apporter des stupéfiants, a poursuivi un autre.

Le centre de services scolaire a fait appel à une entreprise privée basée à Sherbrooke, K9 Inspection. Le maître-chien, Sébastien Lemay, était de passage à l'école secondaire mercredi pour donner la conférence comprenant une démonstration. Il sera de retour pour les visites surprises, dont seule la direction de l'école connaît les dates.

On fait des fouilles un petit peu aléatoires dans l'école en général. C'est sûr que les casiers c'est un endroit propice pour ça. Sinon, on peut faire les classes, les salles communes, la cafétéria, la bibliothèque, on peut faire un peu de tout. Pour les quantités, le chien a le nez très très fin, donc la quantité a très peu d'importance pour lui. Il va aller chercher de quoi de très petit comme quantité, dont l'huile de THC qui ne sent pas fortement, surtout pour un humain. Pour le chien, il n'y aura pas de différence, c'est très facile, a-t-il illustré.

Un maître-chien et son chien se promènent dans une rangée de casiers dans une école secondaire.

Le chien est entraîné pour détecter la drogue.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

D'après un reportage de Philippe L'Heureux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !