•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2,26 M$ en allocations pour les élus sortants de Québec

Le maire de Québec a participé à son dernier conseil municipal avant l'élection de son successeur.

Régis Labeaume lors du dernier conseil municipal (archives)

Photo : Radio-Canada

Les membres du conseil municipal de Québec qui ont été défaits aux élections ou qui ont décidé de quitter la politique empocheront plus de deux millions de dollars en allocation de départ et de transition.

Le montant est particulièrement élevé cette année puisque 15 élus ont quitté le conseil. Le maire Régis Labeaume touchera les allocations les plus importantes, soit 92 367 $ en allocation de départ et 173 127 $ en allocation de transition.

Tous les élus qui siègent au moins deux ans ont droit à ces allocations. Le montant de l’allocation de départ est équivalent à deux semaines de salaire par année de services. Celui de l’allocation de transition équivaut à un an de salaire, incluant les allocations de dépenses.

Après Régis Labeaume, les deux anciens vice-présidents du comité exécutif reçoivent donc les montants les plus élevés, dont 130 852  $ en allocation de transition.

Rémy Normand recevra aussi 40 196 $ en allocation de départ pour ses services depuis 2013. L’allocation de départ de Marie-Josée Savard est moins élevée, 20 047 $, parce qu’elle ne siégeait pas de 2013 à 2017 et elle avait déjà encaissé un montant en décidant de ne pas se représenter.

En 2013, les allocations des conseillers sortants s’élevaient à plus d’un million de dollars.

L’administration Labeaume avait tenté de revoir à la baisse les montants alloués, mais était arrivée à la conclusion que la loi québécoise qui gouverne ces allocations était trop rigide.

Le problème, c'est que c'est tout ou rien. Soit les élus ont droit à leur pleine allocation, soit ils n'ont droit à rien. Il n'y a pas de souplesse, avait déclaré Jonatan Julien à l’époque où il était le bras droit de Régis Labeaume au conseil.

Avec la collaboration de Louise Boisvert

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !