•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les vaccins pédiatriques devraient arriver au Yukon et aux T.N.-O. d’ici le week-end

Sandy Silver, en conférence de presse mercredi.

Le premier ministre du Yukon, Sandy Silver, a annoncé mercredi que des enfants de 5 à 11 ans devraient pouvoir recevoir leur première dose de vaccin anti-COVID-19 au début décembre.

Photo : CBC / Jackie Hong

Les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon ont annoncé qu’ils devraient recevoir des doses de vaccin pédiatrique d’ici la fin de semaine. Toutefois, peu d’information est disponible sur le déploiement de la campagne de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans.

Aux Territoires du Nord-Ouest, la ministre de la Santé, Julie Green, affirme que le calendrier de distribution des vaccins Pfizer-BioNTech pour enfants a été établi, mais qu’il ne sera dévoilé qu’en fin de semaine, avec l’arrivée des premières doses.

Même son de cloche au Yukon, où le Dr André Corriveau, médecin hygiéniste en chef par intérim, fait savoir que lorsque les doses seront arrivées, il faudra les envoyer dans tous les centres de santé territoriaux.

Les vaccins seront disponibles le plus rapidement possible, nous visons la première semaine de décembre, a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse, mercredi.

Il sera donc possible de commencer à prendre des rendez-vous en ligne dès la fin de semaine. Une période de huit semaines devra être respectée entre les doses.

En attendant, le premier ministre du territoire, Sandy Silver, prie les parents de bien se renseigner sur les vaccins en consultant des sources crédibles et non en récoltant des informations sur les médias sociaux.

Il demande de faire confiance aux autorités de santé canadiennes qui ont pris la décision d’approuver le vaccin pour les jeunes enfants. Santé Canada est l'un des fournisseurs de soins de santé les plus légitimes au monde, nous croyons en ce vaccin.

Le Dr Corriveau assure que le vaccin est efficace à 91 % et est adapté aux enfants puisque la dose représente environ un tiers de la dose pour adulte et que l'aiguille est aussi plus petite.

Plus d’isolement pour les enfants vaccinés qui entrent aux T.N.-O.

Mardi, Kami Kandola, médecin hygiéniste en chef des Territoires du Nord-Ouest a également annoncé qu'elle révisait ses exigences en matière d'auto-isolement pour les enfants de 5 à 11 ans ayant reçu une dose de vaccin.

Ceux qui ont reçu une dose 14 jours avant leur arrivée au territoire ne seront plus tenus de s'auto-isoler, mais devront subir un test le premier et le huitième jour suivant leur arrivée.

La médecin croit que les vaccins pour les 5 à 11 ans sont un tournant dans la réponse du territoire face à la pandémie.

[Il] protégera les enfants et permettra de réduire les perturbations scolaires, l'isolement social et l'accès aux ressources qui ont un impact sur le bien-être mental et physique des enfants et de leurs familles, indique-t-elle dans un communiqué.

Une application pour scanner le code QR

Au Yukon, la conférence de presse hebdomadaire sur la COVID-19 a aussi été l’occasion d’annoncer l’arrivée d’une application mobile qui vise à scanner le code QR présent sur les passeports vaccinaux.

L’application mobile Yukon Vaccination Verifier (en anglais seulement) est disponible gratuitement pour les personnes ayant des téléphones Apple ou Google. Cette application devrait être disponible en français bientôt, selon le site Internet du gouvernement du territoire.

Quasiment tous les territoires et les provinces possèdent des codes QR pouvant être lus par cette application, assure Sandy Silver.

Il explique aussi que le nouvel outil respecte la vie privée des utilisateurs puisqu’aucune donnée n’y est stockée.

Avec des informations de Luke Carroll

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !