•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination des 5 à 11 ans débute en Outaouais

Une fillette se fait vacciner contre la COVID-19.

En date de mercredi, 7000 rendez-vous avaient déjà été pris en Outaouais (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

Des premiers enfants de 5 à 11 ans de l’Outaouais ont reçu leur première dose de vaccin contre la COVID-19, mercredi. Les autorités de santé de la région espèrent que le plus grand nombre possible des 33 500 jeunes admissibles seront vaccinés d’ici Noël.

C’est vraiment une nouvelle ère de la vaccination [...]. On a toutes les raisons de croire que les choses vont bien se passer, s'est exclamée Nency Héroux, directrice de la campagne de vaccination contre la COVID-19 pour l'Outaouais.

En point de presse au Palais des Congrès de Gatineau, où de premiers jeunes de 5 à 11 ans commençaient à être reçus, en début d'après-midi, elle a indiqué que 22 000 plages de rendez-vous avaient déjà été ouvertes et que 7000 personnes avaient déjà enregistré leur enfant.

L'intérieur du Palais des Congrès de Gatineau, où les enfants de 5 à 11 ans ont commencé à être vaccinés.

Le décor des centres de vaccination de l'Outaouais a été revu pour que ceux-ci soient plus accueillants pour les tout-petits.

Photo : Capture d'écran - Radio-Canada

Elle a précisé que de nouvelles plages horaires seront ajoutées au fur et à mesure qu'il sera nécessaire. Cela a même déjà été fait depuis qu'il est possible de prendre rendez-vous, a-t-elle souligné. L'inscription est ouverte depuis mardi sur le portail web Clic Santé (Nouvelle fenêtre).

C’est un exercice qui sera fait tous les jours, et ce, surtout au début. On sait, cet engouement-là [peut le nécessiter]. Il y a des parents qui attendaient ça, a dit Mme Héroux.

D'un autre côté, les représentantes du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais qui étaient présentes ont reconnu que plusieurs autres parents sont hésitants.

La Dre Carol McConnery, médecin-conseil en maladies infectieuses à la direction de la santé publique, a invité ceux-ci à s'informer en consultant des sites web fiables et des personnes de confiance, comme leur médecin ou leur pharmacien.

Photo de la docteure lors du point de presse.

La Dre Carol McConnery, médecin-conseil en maladies infectieuses à la direction de la Santé publique de l'Outaouais (archives)

Photo : Radio-Canada / Laurie Trudel

Il y a déjà trois millions de doses qui ont été administrées, aux États-Unis, chez les 5 à 11 ans dans les deux dernières semaines et ils ont vu très peu d’effets secondaires et pas d’effets secondaires graves, a-t-elle souligné.

Le CISSS de l'Outaouais invite les parents à prendre rendez-vous avant de se présenter dans un centre de vaccination. La seule option possible sans rendez-vous sera au Palais des Congrès, les samedis seulement, entre 9 h 30 et 16 h 30.

Des mesures pour aider les enfants

Les plages de rendez-vous offertes aux enfants de 5 à 11 ans seront entièrement dédiées à ces derniers. Aucun autre type de clientèle ne sera admis.

Des mesures ont été d'ailleurs été mises en place pour que les enfants se sentent bien durant le parcours vaccinal, a expliqué Nency Héroux. Des émissions jeunesse télévisées sont notamment diffusées dans les aires d'attente et des surprises sont réservées aux enfants après qu'ils aient reçu leur première dose. Durant certaines plages horaires, des chiens accompagnateurs de soutien sont aussi présents.

Une femme colle un autocollant sur la main d'une fillette.

Des autocollants sont donnés aux enfants, une fois qu'ils ont reçu leur vaccin.

Photo : Capture d'écran - Radio-Canada

Elisabeth Mertens a pu constater, mercredi après-midi, que sa fille de 10 ans, Jade, et son fils de 8 ans, Antoine, ont été les deux premiers enfants de leur groupe d'âge à briser la glace en Outaouais.

C’est important pour nous. Ça l’est au niveau de l’entourage. C’est une responsabilité sociale qu’on a. [...] On a hâte de retrouver la normale, a dit la maman.

Jade a confié eu avoir eu un peu peur au moment de recevoir le vaccin, mais que c’était pas mal rien par après. Elle a dit avoir hâte aux réunions de famille un peu plus normales, ce Noël. On va pouvoir s’amuser avec nos grands-parents, nos amis, s'est-elle réjouie.

Vaccination en milieu scolaire

Quant à la vaccination dans les écoles, elle doit être lancée à compter de lundi. Des équipes du CISSS de l'Outaouais se rendront dans 54 écoles pour vacciner des enfants qui auront un formulaire de consentement parental dûment rempli.

Les élèves des autres écoles de l'Outaouais pourront être transportés dans celles où le vaccin sera distribué, a indiqué Mme Héroux. Autrement, des élèves pourront aussi se rendre dans l'un des six centres de vaccination au moyen d'un transport scolaire organisé.

Le gouvernement de François Legault a pour objectif d’offrir une première dose à toutes les familles qui souhaitent faire vacciner leurs enfants âgés de 5 à 11 ans d'ici Noël. La deuxième dose, elle, leur sera offerte au plus tôt huit semaines après, soit à partir de la mi-janvier.

Avec les informations de Laurie Trudel et d'Émilie Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !