•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un maire ontarien démissionne par désaccord avec la vaccination obligatoire

M Falldien pose devant un lac à l'automne, il regarde au loin.

Laurier Falldien occupait les fonctions de maire du canton de Nairn et Hyman depuis 2010.

Photo : Youtube

Le maire de Nairn et Hyman, un canton situé à 50 km à l'ouest de Sudbury dans le Nord de l'Ontario, a remis sa lettre de démission le 17 novembre dernier pour signaler son opposition à la politique de vaccination obligatoire envisagée par les élus municipaux.

En quittant ses fonctions, l'ancien maire Laurier Falldien espère également pouvoir se concentrer sur son entreprise de tatouage, qui traverse une période difficile en raison de la pandémie.

Mon entreprise a été fermée pendant plusieurs mois, et j'éprouve des difficultés financières importantes, explique-t-il dans sa lettre.

« Ces difficultés, combinées avec mes responsabilités de maire, c'est devenu trop à gérer. »

— Une citation de  Laurier Falldien, ancien maire du canton de Nairn et Hyman, dans sa lettre de démission

Je ressens le besoin de me concentrer sur mon entreprise et sur ma vie personnelle, confie M. Falldien.

Malgré son départ précipité, il estime avoir fait du bon travail depuis son arrivée en poste en 2010, et tient à remercier les résidents du canton pour leur confiance.

Désaccord vis-à-vis la politique de vaccination

Le maire démissionne également en raison de la politique de vaccination obligatoire. Lors des rencontres du mois de novembre, les élus municipaux se sont penchés sur la question.

Il me semble que les autres élus municipaux veulent aller de l'avant avec cette politique, commente M. Falldien.

« Je suis en désaccord et je le serai toujours. »

— Une citation de  Laurier Falldien, ancien maire du canton de Nairn et Hyman, dans sa lettre de démission

Le maire adjoint du canton, Frederic Diebel, était surpris d'apprendre que M. Falldien avait quitté ses fonctions.

Je savais qu'il était contre le mandat de vaccination obligatoire envisagé par le conseil, explique-t-il.

Mais nous n'avons pas encore approuvé cette politique, alors je suis surpris qu'une partie de sa décision soit motivée par ça.

M. Diebel, élu au conseil municipal en 2018 à l'âge de 19 ans, affirme qu'il a accompli de belles choses aux côtés de M. Falldien au cours des dernières années.

Frédéric sourit avec toutes ses dents en regardant directement la caméra. Il porte une cravate.

Frederic Diebel est maire adjoint du canton de Nairn et Hyman, situé 50 km à l'ouest de Sudbury.

Photo : Frederic Diebel

On travaillait beaucoup ensemble, alors c'est triste qu'il parte comme ça, affirme le jeune élu. Mais on doit retourner au travail pour les résidents de notre municipalité.

Selon M. Diebel, un nouveau maire sera choisi lors de la prochaine rencontre du conseil municipal prévue pour le 13 décembre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !