•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin des recherches pour tenter de retrouver Coralie Lessard

Deux policiers parlent lors d'une conférence de presse.

Les policiers ont annoncé la fin des recherches pour tenter de retrouver Coralie Lessard mercredi après-midi.

Photo : Radio-Canada / Jacques Lamarche

Radio-Canada

Les policiers ont annoncé la fin des recherches pour tenter de retrouver Coralie Lessard, une adolescente de 15 ans disparue à Magog depuis samedi après-midi.

Malgré quatre jours de recherches intensives, l'adolescente manquait toujours à l'appel mercredi après-midi.

En conférence de presse, les policiers ont indiqué que d'autres vérifications ciblées seraient bientôt menées dans le secteur pour tenter de retrouver la jeune fille. On a trouvé un document écrit par Coralie qui suggère de la détresse psychologique, explique Mario Leblanc, directeur de la Régie de police de Memphrémagog (RPM).

Coralie Lessard, 15 ans, est portée disparue depuis le samedi 20 novembre. Elle a de longs cheveux châtains, des yeux bleus, mesure 5 pieds 2 pouces et pèse environ 100 livres. Elle portait des vêtements noirs au moment de sa disparition.

Coralie Lessard, 15 ans, est portée disparue depuis le samedi 20 novembre.

Photo : Régie de police Memphrémagog

Pour la famille, nous aurions souhaité un dénouement rapide et heureux. Nous aimerions toutefois leur mentionner que même si nous cessons la recherche intensive dans le secteur, nous ne baissons pas les bras pour autant et nous continuons de recueillir toute info qui pourrait faire avancer l’enquête. D’ailleurs, nous invitons toujours les propriétaires des résidences des secteurs d’Omerville et de Venise, à Magog, de faire des vérifications régulières de leurs dépendances et des endroits où l’adolescente aurait pu se réfugier, ajoute Mickaël Laroche, porte-parole de la RPM.

Les policiers demandent également aux résidents qui habitent près de la rivière Magog de garder l'œil ouvert.

Les parents de la jeune fille n’étaient pas présents lors de l’annonce des policiers. Au téléphone avec Radio-Canada, la mère de Coralie a indiqué qu'elle redoutait ce moment, et a demandé à la population de la région de rester vigilante pour l'aider à retrouver sa fille.

Plus de 200 personnes ont participé aux opérations de recherche

Au cours des derniers jours, des équipes de recherche composées de près de 200 policiers, pompiers et bénévoles ont passé au peigne fin un secteur boisé de 10 km2 situé à la frontière de Sherbrooke et de Magog, où la jeune fille aurait été aperçue pour la dernière fois par des chasseurs. Ils ont entre autres utilisé un maître-chien, une embarcation nautique, un hélicoptère et un drone pour ratisser l’ensemble du secteur ciblé.

Des policiers fouillent un secteur boisé.

Une équipe de policiers tente de retrouver l'adolescente portée disparue depuis samedi.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Rousseau

Mercredi matin, des policiers de la RPM et de la Sûreté du Québec étaient toujours à pied d'œuvre pour tenter de la retrouver.

« Malheureusement, nous n'avons pas d'indice présentement. Par contre, si on passe autant de temps dans ce secteur, c'est que les éléments de l'enquête nous portent à croire que la jeune Coralie s'y retrouve et qu'elle serait en danger. »

— Une citation de  Mickaël Laroche, porte-parole de la Régie de police de Memphrémagog

On demande aux gens, s'ils ont de l'information, de communiquer avec la RPM, conclut le policier.

Besoin d'aide pour vous ou pour une personne proche?

Pour obtenir de l’aide pour vous ou pour vos proches, appelez le 1 833 456-4566. Vous pouvez aussi consulter le site web des Services de crises du Canada (Nouvelle fenêtre) (nouvelle fenêtre).

Avec les informations de Marie-Hélène Rousseau et de Fanny Geoffrion

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !