•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déneigement au lac Frigon : une trentaine de propriétaires laissés à eux-mêmes

Un tronçon de l'ancienne route 389 ne sera plus déneigé par le MTQ.

Le ministère des Transports dit ne plus être responsable de l’ancien tronçon qui donne accès à une trentaine de propriétés.

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

Radio-Canada

Une trentaine de propriétaires de résidences situées près du lac Frigon, à Baie-Comeau, se mobilisent pour que l’ancien tronçon de la route 389 qui leur permet d'accéder à leur maison ou à leur chalet soit déneigé.

Maintenant que la nouvelle route 389 est construite, qui est responsable du déneigement de l’ancien tronçon qui donne accès aux résidences du lac Frigon? C’est la question que se posent les citoyens concernés après avoir interpellé les différents ordres de gouvernement.

Les citoyens ont demandé une soumission à Transports Savard, qui offre des services de déneigement, et les coûts annuels sont estimés à 7000 $ pour le déneigement du tronçon. Un des propriétaires au lac Frigon, Louis Roy, soutient que la moitié des propriétaires sont résidents à l'année.

Le ministère des Transports (MTQ) dit ne plus être responsable de cette ancienne portion de route.

Les citoyens ont interpellé la Ville de Baie-Comeau et le gouvernement du Québec. M. Roy estime que chacun se renvoie la balle et refuse d'en prendre la responsabilité.

« Ceux qui ont créé le flou devraient peut-être le résorber et non pas refiler ça aux citoyens. Le citoyen fait sa part, il paye ses taxes, il paye ses impôts. Qu’est-ce qu’il devrait faire, le citoyen? Repayer encore plus?  »

— Une citation de  Louis Roy, propriétaire au lac Frigon

Ça tourne en rond, le ministère des Transports nous renvoie au ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN), le MERN nous renvoie à la Ville [de Baie-Comeau], la Ville nous renvoie au MTQ, selon Louis Roy. Le citoyen tourne en rond, déplore le propriétaire.

Le tronçon pour accéder à la demeure de Louis Roy n'est pas déneigé.

Louis Roy est l'un des propriétaires au lac Frigon, accessible par l'ancien tronçon de la 389.

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

« Est-ce que le ministère des Transports va nous répondre via le 511? Je ne le sais pas non plus. Mais l’hiver est commencé et on nous a laissés en blanc comme ça. »

— Une citation de  Louis Roy, propriétaire au lac Frigon

Selon la Ville de Baie-Comeau, la balle est dans le camp du MTQ et ce serait à lui de trouver une solution pour déneiger ce tronçon.

De son côté, le MERN a indiqué à Radio-Canada que le dossier n'était pas de sa responsabilité.

Ministère des Transports, plus responsable

Dans une réponse écrite, le MTQ soutient que l’entretien n’est pas de sa responsabilité et qu’il n'indemnisera pas les propriétaires. L’entretien du nouvel emménagement menant aux trois chemins n’est pas sous la responsabilité du ministère des Transports, puisqu’il ne fait partie ni du réseau supérieur ni d’un chemin d’accès aux ressources, peut-on lire dans un courriel envoyé à Radio-Canada.

« Ainsi, le ministère n’indemnisera pas les propriétaires du lac Frigon qui ont accès à leurs résidences via la route 389. »

— Une citation de  Ministère des Transports du Québec, envoyé par courriel à Radio-Canada

La trentaine de propriétaires au lac Frigon souhaitent qu’une solution soit trouvée rapidement puisque l’hiver est proche. Les propriétaires ont l’intention de présenter une pétition cette semaine à la Ville de Baie-Comeau pour demander que le tronçon en question devienne une responsabilité municipale.

Avec les informations de Camille Lacroix

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !