•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le service de transport à la demande de la STTR prend de l’expansion

Un autobus de la STTR est stationné.

LA STTR offre un nouveau service pour du transport à la demande.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

Depuis près d’un mois, la Société de transport de Trois-Rivières (STTR) met à l’essai son nouveau service de transport à la demande. Le projet pilote qui ciblait une zone circonscrite est maintenant étendu à l’ensemble du territoire de la STTR. La Société de transport déploie également un service de navette pour les matchs des Lions de Trois-Rivières pour tenter d’atténuer la congestion automobile au District 55 lors des soirées de hockey de l'ECHL.

Le service de transport à la demande, qui permet à un usager de se déplacer d’un arrêt de son choix à un autre sans effectuer de correspondance, est en vigueur depuis la fin octobre et la réponse du public est bonne, selon la STTR. Au départ, quand on a lancé le projet pilote, le but, c’était de tester sa popularité et pour nous, c’était une manière de voir si on était capable de bien rendre le service aux usagers, explique le directeur des communications et des partenariats à la Société de transport de Trois-Rivières Charles-Hugo Normand, en entrevue à l'émission Toujours le matin.

La STTR a décidé d’élargir le périmètre de son projet en raison de la demande des utilisateurs du transport en commun. Plusieurs usagers du secteur Cap-de-la-Madeleine, en dehors de la zone circonscrite par le projet pilote, ont manifesté le désir d’utiliser ce transport à la carte, de même que les gens qui fréquentent le District 55 pour les parties des Lions de Trois-Rivières, au Colisée Vidéotron. Donc, on voyait qu’il y avait une demande. Puis, en même temps, nous, on était prêts à l’offrir. C’était rodé, comme on peut dire, indique le porte-parole de la STTR.

L’horaire de ce service demeure inchangé pour le moment. Le transport à la demande est offert du lundi au vendredi, de 19 h à minuit. On encourage beaucoup les gens à l’utiliser. « Oui, ça demeure un projet pilote, mais on a vraiment bon espoir de pouvoir étendre ce service-là, puis de l’offrir dans des plages horaires plus intéressantes encore pour les usagers, poursuit Charles-Hugo Normand.

Les utilisateurs peuvent réserver un transport de trois jours à 30 minutes avant le départ, à l’aide de l’application Blaise transit.

Navette gratuite vers le Colisée Vidéotron

En plus de son transport à la demande, la STTR va de l’avant avec un service de navette, en partenariat avec la Ville de Trois-Rivières, lors des trois prochaines parties des Lions au Colisée Vidéotron. Bien qu’il s’agisse d’un projet pilote, la Ville revient donc sur sa décision de ne pas bonifier l’offre de transport en direction du Colisée, qui avait été prise lors du lancement de la saison de l’équipe trifluvienne.

Il y aura un stationnement alternatif au Carrefour Trois-Rivières-Ouest et les départs se feront 40 minutes avant le début des parties. Les retours auront lieu 20 minutes après la fin des matchs.

Ça peut permettre aux gens de s’initier aux transports en commun, puis en même temps, tout l’aspect de congestion qui est proche du Colisée Vidéotron, il peut être résolu avec ça, souligne le directeur des communications de la STTR.

Les citoyens peuvent utiliser ce service gratuitement pour le match de ce mercredi et pour ceux de vendredi et de samedi. Pour cette série de trois affrontements à domicile, les Lions de Trois-Rivières sont opposés aux Reading Royals de la Pennsylvanie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !