•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis mars 2020, 17 % des personnes infectées sont des enfants de moins de 11 ans

Une personne qui travaille à l'hôpital est vue à travers la fenêtre de l'unité des soins intensifs. Des notes sur de petits papiers et une affiche qui indique « COVID-19 » sont collées sur la porte et la fenêtre de la salle.

En date du 23 novembre, l’Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) a confirmé que deux enfants de étaient aux soins intensifs à l’Hôpital pour enfants de Saskatoon. (archives)

Photo : Reuters / Janis Laizans

Radio-Canada

Depuis le début de la pandémie, près de 17 % du nombre total des cas de COVID-19 ont été répertoriés parmi les enfants de moins de 11 ans en Saskatchewan.

Le tableau de bord sur l’évolution de la COVID-19 (Nouvelle fenêtre) dans la province inclut désormais des données pour la catégorie d’âge des moins de 11 ans. Auparavant, seul le nombre total de cas chez les personnes âgées de 0 à 19 ans était affiché. 

Mardi, le tableau de bord indiquait que 13 549 cas, sur un total de 80 841, ont été répertoriés chez des enfants âgées de 0 à 11 ans.

Répartition des cas par catégorie d’âge :

  • Moins de 11 ans : 13 549 cas
  • 12-19 : 9 643 cas
  • 20-39 : 27 908 cas
  • 40-59 : 18 416 cas
  • 60-79 : 8 484 cas
  • Plus de 80 ans : 2 481 cas
  • Total : 80 481 cas

En date du 23 novembre, l'Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) a confirmé que deux enfants étaient aux soins intensifs à l’Hôpital pour enfants de Saskatoon. L’âge de ces patients n’est pas précisé.

La prise de rendez-vous pour la vaccination des enfants de 11 ans et moins a commencé mardi. La SHA a confirmé que plus de 12 000 rendez-vous avaient été pris pour la vaccination d'enfants de cette catégorie d'âge, entre 8 h et 13 h.

Le médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr Saqib Shahab, espère que la vaccination des enfants de 5 à 11 ans fera baisser le nombre de cas de COVID-19 et freinera la propagation dans les foyers.

Selon le Dr Shahab, si les jeunes enfants et ceux d'âge scolaire forment entre le quart et le tiers des cas de COVID-19, les hospitalisations sont moins fréquentes chez les enfants, même si le variant Delta est plus transmissible.

Cependant, dit-il, certains symptômes peuvent être persistants chez cette catégorie d'âge, et il ne faut pas oublier qu'un enfant déclaré positif, ou qui doit s'isoler parce qu'un membre de sa famille a la COVID-19, devra manquer l'école ou des activités sportives, des choses qui sont importantes pour son développement normal.

Le Dr Shahab rappelle qu’il faut poursuivre les efforts de vaccination pour renforcer la protection contre la transmission du virus dans la communauté.

« Il faut protéger les moins de 5 ans qui ne peuvent toujours pas être vaccinés. »

— Une citation de  Dr Saqib Shahab, médecin-hygiéniste en chef de la Saskatchewan

Il ajoute que ce groupe démographique est légèrement plus à risque que les enfants de 5 à 11 ans.

Le Dr Shahab note par ailleurs que de nombreux jeunes s'inquiètent de la possibilité de contaminer leurs grands-parents et qu'ils sont soulagés de se faire vacciner pour protéger leurs aînés.

Avec l’arrivée du temps des Fêtes, le Dr Shahab encourage la population saskatchewanaise à continuer de porter le couvre-visage à l’intérieur.

Il rappelle qu'il est possible de se faire tester avant les Fêtes pour s'assurer de protéger ses proches, notamment les personnes âgées, et recommande à ces dernières d’obtenir leur dose de rappel du vaccin avant les Fêtes.

D'après les informations de Guy Quenneville

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !