•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des routes coupées par les eaux de pluie en Atlantique

Un torrent a emporté une section de l'autoroute sur toute sa largeur.

Les dégâts sur la Transcanadienne dans les environs de Doyles à l'endroit où le camionneur Carl Bissonnette a dû s'arrêter.

Photo : Gracieuseté/Carl Bissonnette

Radio-Canada

Des routes sont impraticables à Terre-Neuve et en Nouvelle-Écosse. Elles sont soit inondées ou endommagées par la crue des eaux entraînée par endroits par des pluies torrentielles.

Le ministère des Transports de Terre-Neuve-et-Labrador indique que la Transcanadienne est fermée à deux endroits dans la région de Doyles. La crue des eaux a endommagé une voie à 16 kilomètres au sud-ouest de cette communauté et les deux voies à 10 kilomètres au nord.

Un camion du ministère des Transports bloque la route à un endroit où les eaux ont emporté une partie de la voie.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Transcanadienne est coupée par la crue des eaux à deux endroits dans les environs de Doyles, dans le sud-ouest de Terre-Neuve.

Photo : CBC

Le ministère ajoute que ses équipes évaluent les dégâts aux routes et répondent aux signalements le plus rapidement possible. Le niveau des eaux dans la région demeure élevé.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) demande aux automobilistes de ne pas tenter de circuler sur la Transcanadienne entre les communautés de Cape Ray et de North Branch en raison d’inondations.

La GRC ajoute qu’une voie d’accès à l’autoroute à Port aux Basques est fermée à cause d’une inondation.

Un gouffre dans l'autoroute en pleine nuit

Le camionneur Carl Bissonnette a dû s’immobiliser tôt mercredi matin à l'endroit où la Transcanadienne a été coupée sur toute sa largeur par un torrent.

Bien, là, la route est coupée. Il y avait comme un gros tuyau qui servait pour l’eau, mais là, le gros tuyau est parti au complet, dit-il.

M. Bissonnette précise qu’il circulait en direction de Port aux Basque lorsqu’il s’est tout à coup rendu compte que la route était coupée devant lui. J’ai [freiné] à la dernière minute, comme on dit.

Un chalet entouré d'eau sur un terrain plat devant une colline.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un terrain inondé par les eaux de pluie près de Port aux Basques.

Photo : CBC/Troy Turner

Port aux Basque abrite le terminal de la société Marine Atlantique, dont les traversiers transportent habituellement des camions chargés de marchandises. Les traversées ont été annulées mardi et mercredi en raison de la tempête, mais la route coupée complique le rétablissement du transport des marchandises par camion.

Il y a juste une route à Terre-Neuve. On ne peut pas passer ailleurs. Il y a juste un chemin [...] pour retourner au bateau, indique Carl Bissonnette.

Quand une route s’effondre derrière soi

Les chemins St. Andrews, Doyles Station et Ranger dans le sud-ouest de Terre-Neuve sont aussi fermés par la crue des eaux, indique le ministère des Transports. Les chemins de Lock Lomond et d'Upper Ferry comptent chacun une voie fermée.

Ryan Moore, résident de Doyles, circulait avec sa camionnette mardi soir. Il est passé sur une section érodée par les eaux de pluie et qui était sur le point de s'écrouler. Il ne restait qu'une petite couche d’asphalte, a-t-il réalisé.

Un gouffre dans la route derrière une camionnette. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ryan Moore a eu peur lorsque la route s'est effondrée au passage de sa camionnette dans le sud-ouest de Terre-Neuve.

Photo : Gracieuseté Ryan Moore

Une fois de l’autre côté, dit-il, il s’est arrêté et il est rapidement sorti de sa camionnette. Il a subi un choc en voyant ce qui était apparu derrière elle. Il n’y avait qu’un gros trou noir.

M. Moore a ajouté qu’il est sain et sauf, mais sa camionnette a été endommagée et il compte la faire remorquer bientôt.

Le sud-ouest de Terre-Neuve n’est pas au bout de ses peines quant à la pluie, explique le météorologue Bob Robichaud, d’Environnement Canada.

On va continuer à voir de la pluie abondante tout au cours de la journée [mercredi] dans ces secteurs-là. Port-au-Basques est déjà rendu à peu près à 114 mm [de pluie] et ça va se poursuivre pour le gros de la journée. On pourrait aller chercher [encore] 100 mm dans ces secteurs-là assez facilement, affirme Bob Robichaud durant une entrevue accordée mercredi matin à l'émission Le réveil Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve, d'ICI Acadie.

L’intensité des pluies devrait diminuer mercredi soir. Les pluies finiront par se changer peu à peu en averses de pluie ou en bruine passagères d'ici tôt jeudi matin, prévoit Environnement Canada.

Le Cap-Breton durement touché aussi

En Nouvelle-Écosse, l’Organisation des mesures d’urgence a lancé une alerte, mardi soir, afin de prévenir les résidents des comtés d’Inverness et de Victoria d’éviter de se déplacer sur les routes jusqu’à nouvel ordre.

Il est tombé 274 millimètres de pluie à Ingonish River et 150 millimètres à Sydney, au Cap-Breton, selon Environnement Canada.

Route coupée en deux.

Une section de la route 245 près de Maryvale, en Nouvelle-Écosse, a été emportée par l'eau.

Photo : Facebook/Friends of Highway 245

Le ministère provincial des Transports indique sur son site web que de nombreuses routes sont fermées dans cette région parce qu’elles sont inondées ou endommagées par les eaux.

Avec les renseignements de Patrick Butler, de CBC et de l'émission Le réveil Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !