•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des étudiants du Pavillon Wilbrod-Dufour se font remarquer au centre-ville d’Alma

Les étudiants réalisent l'activité sous le regard attentif de leurs amis.

Les étudiants réalisent l'activité sous le regard attentif de leurs amis.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Des étudiants de l’option plein air du Pavillon Wilbrod-Dufour (PWD) se sont transformés en homme-araignée l’instant d’un après-midi au vu et au su des marcheurs et des automobilistes du centre-ville d’Alma.

Ils ont pratiqué la descente en rappel le long des parois du stationnement à étages, un exercice pour le moins surprenant. Les étudiants étaient supervisés par leur enseignant, François Carrier.

Ils commencent en troisième secondaire et ils le font jusqu’en cinquième secondaire. C’est environ quatre étages. Cela doit représenter une cinquantaine de pieds, explique celui qui est également responsable du programme plein air au Pavillon Wilbrod-Dufour qui regroupe une cinquantaine d’étudiants.

Si certains d’entre eux sont peu enclins à l’idée de pratiquer cet exercice, ils se motivent tous à le faire avant de terminer le secondaire.

Certains piétons ont pris une pause durant leur promenade pour contempler l'exercice.

Certains piétons ont pris une pause durant leur promenade pour contempler l'exercice.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Évidemment, on ne les force pas. La très grande majorité va l’essayer. S’ils ne veulent pas le faire en troisième secondaire, quand ils reviennent l’année suivante, comme les autres l’ont fait, ils se motivent. En général, c’est quasiment 100 % des élèves rendus en cinquième secondaire qui l’ont essayé, mentionne François Carrier.

Un jeune homme parle à un l'autre jeune homme qui descend le long de parois.

Afin de réaliser la meilleure descente possible, un étudiant prodigue des conseils à celui qui descend.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Isaac Audet a apprécié effectuer cette descente au cœur du centre-ville d’Alma. Des fois, il y a des gens qui s'arrêtent pour nous regarder, a remarqué le jeune homme.

D’autres, comme William Tremblay, ont préféré regarder leurs collègues. Moi j’ai peur des hauteurs, confie celui qui a trouvé ses amis bien courageux.

Un étudiant semble incertain à réaliser cette activité.

Les jeunes ont descendu les parois du stationnement à étages, situé en plein coeur du centre-ville d'Alma.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Autres activités plein air

Des activités hautes en couleur comme celle-là, les étudiants du Pavillon Wilbrod-Dufour en réalisent quelques-unes par année. Pour certains, la descente en rappel ne représente pas l’activité la plus épeurante. Cet hiver, ils feront de l'escalade de glace.

Souvent, ce qui va arriver, c’est que certains blocs de glace vont se détacher de la paroi. À partir du moment où tu donnes un coup et que tu vois un bloc tomber, ça peut rendre les personnes nerveuses. Mais c’est toujours très sécuritaire, assure François Carrier.

La spéléologie et la descente de rivière font partie des autres activités qui permettent aux étudiants de dépasser leurs limites.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !