•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Industrie forestière : Inferfor achète EACOM Timber

L'extérieur d'une scierie de l'entreprise EACOM.

La scierie d'EACOM à Elk Lake, dans le Témiscamingue Ontarien, est l'une des usines achetées par l'entreprise Interfor.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Radio-Canada

La société Interfor, basée en Colombie-Britannique et dans l'État américain de la Georgie, achète la totalité des parts de l’entreprise forestière EACOM Timber Corporation détenues par une filiale de la firme d'investissement américaine Kelso & Company.

Cela inclut 7 scieries et 2 usines de seconde transformation dans le Nord de l’Ontario et en Abitibi-Témiscamingue, ainsi que le siège social à Montréal.

La firme d'investissement Kelso & Company avait acheté EACOM en 2013.

Une carte montre l'emplacement des scieries et usines de transformations d'EACOM.

Les activités d'EACOM sont surtout concentrées dans le Nord-Est de l'Ontario et en Abitibi.

Photo : EACOM

Interfor, qui détenait déjà 21 scieries au Canada et aux États-Unis, ainsi que des forêts en Colombie-Britannique, obtient les droits d’accès à environ 3,6 millions de mètres cubes de bois en Ontario et au Québec.

La transaction est évaluée à 490 millions de dollars et permettra à Interfor d’augmenter sa production de 25 %.

Dans un communiqué, Interfor indique qu’elle conservera tous les dirigeants et employés clés d'EACOM ainsi que son bureau de Montréal, au Québec, afin d'assurer un soutien régional continu pour les activités à venir.

La transaction fait d'Interfor un véritable producteur de bois d'œuvre nord-américain, avec des activités dans toutes les principales régions productrices de bois sur le continent, a déclaré Ian Fillinger, PDG d’Interfor.

Cette transaction permettra à notre équipe d’écrire son prochain chapitre au sein de l’une des meilleures entreprises de bois d’œuvre en Amérique du Nord, a déclaré dans un second communiqué Kevin Edgson, président et chef de la direction d’EACOM.

Jacques Jean, le président de la section locale 1-2010 du Syndicat des Métallos, qui représente les travailleurs des scieries de Timmins et Gogoma, s'attend à ce que les activités se poursuivent normalement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !