•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le député ténois controversé Steve Norn démissionne

Steve Norn à l'Assemblée législative.

Le député de Tu Nedhé-Wiilideh a été vivement critiqué par ses pairs à l'Assemblée législative depuis qu'il est accusé de ne ne pas avoir respecté sa quarantaine.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Radio-Canada

Le député de Tu Nedhé-Wiilideh, aux Territoires du Nord-Ouest, Steve Norn, a annoncé en Chambre qu'il démissionnait de son poste, mardi, en réponse à une motion déposée par ses pairs suggérant son expulsion de l'Assemblée législative.

La motion, soumise lundi par la députée de Thebacha, Frieda Martselos, suggérait l'expulsion de son collègue qu'elle accusait d'avoir fait preuve d'un comportement d'intimidation envers ses collègues à la suite des accusations de non-respect d'une quarantaine qui pesaient contre lui.

La semaine dernière, un arbitre chargé d'enquêter sur le député a reconnu que ce dernier avait violé le décret de santé publique en expliquant que Steve Norm s'était présenté à l'Assemblée législative avant la fin de sa quarantaine, ce qui mettait ses collègues en danger, et qu'il avait par la suite induit le public en erreur.

Son rapport devait être déposé à l'Assemblée législative et débattu par les députés. La motion de Frieda Martselos, présentée le premier jour de la nouvelle session parlementaire, a ouvert plus rapidement le débat.

Je vous épargne

S’exprimant à son tour, comme chaque député, sur la motion débattue, Steve Norn a exprimé ses regrets pour le tort qu’il a causé, puis a annoncé sa démission.

« Je vous épargne [cette décision]. Je vous fais cet honneur. Je ressens la volonté des gens dans cette pièce et je la respecte  »

— Une citation de  Steve Norn, député démissionnaire de Tu Nedhé-Wiilideh

Le président de l’Assemblée, Frederick Blake Jr., toutefois rappelé qu’en vertu des règles, la motion devait obtenir le vote des députés.

Tous les membres, à l’exception de M. Norn, se sont prononcés en faveur de la motion, déclarant ainsi le siège de Tu Nedhé-Wiilideh vacant, et laissant la place à une élection partielle à venir.

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !