•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse des inscriptions dans les établissements du Conseil des écoles fransaskoises

p1140186

Les niveaux élémentaire et secondaire de l'école Monseigneur de Laval comptent 22 nouvelles inscriptions chacun.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada
| Mis à jour

Il y a eu 2009 inscriptions dans les établissements du Conseil des écoles fransaskoises cette année, selon les données les plus récentes publiées par le Conseil des écoles fransaskoises. C’est 14 élèves de plus que l'an dernier.

L'augmentation la plus importante se trouve à Regina. Les niveaux élémentaire et secondaire de l'École Monseigneur de Laval comptent 22 nouvelles inscriptions chacun.

Tableau indiquant l'évolution des inscriptions entre 2020 et 2022 dans les établissements du Conseil des écoles fransaskoises.

Tableau indiquant l'évolution des inscriptions entre 2020 et 2022 dans les établissements du Conseil des écoles fransaskoises.

Photo : Radio-Canada

Le Pavillon Monique-Rousseau, à Saskatoon, connaît la baisse des inscriptions la plus significative. L'école élémentaire compte 25 élèves de moins que l'année dernière, mais ses inscriptions s'élèvent tout de même à 329.

C'est dans la ville de Gravelbourg qu'il y a le plus petit nombre d'inscriptions cette année.

Selon les données du Conseil des écoles fransaskoises, 18 élèves fréquentent l'École Beau Soleil, soit 11 de moins que l'année dernière, et 1 élève seulement est inscrit au volet secondaire du Collège Mathieu, soit 2 de moins que l'an dernier.

Malgré un bilan à la hausse, le directeur général du CEF, Ronald Ajavon, assure que le travail du Conseil ne faiblit pas. 

Ça bouge au niveau des inscriptions, mais on ne se repose pas, on continue de travailler pour faire évoluer les choses.

Interrogé au sujet de la seule inscription au Collège Mathieu de Gravelbourg, Ronald Ajavon reconnaît qu’il y avait eu des pertes, tout en indiquant que le Conseil surveillait la situation de près. 

Il explique aussi la situation par des circonstances qui dépassent le cadre scolaire.

Il faut remarquer qu’il y a plusieurs familles à Gravelbourg qui déménagent aussi. On voit une tendance de chute du nombre de jeunes dans la communauté, donc l’enjeu ne se présente pas juste au Conseil des écoles fransaskoises, c'est une tendance qu’on voit au niveau de la région.

Par ailleurs, plus d’une quarantaine d’étudiants étrangers se sont inscrits dans les écoles du Conseil des écoles fransaskoises à Gravelbourg. Les étudiants en question sont en attente d’un visa. M. Ajavon croit que la réanimation du pensionnat permettrait de les accueillir. 

Avec les informations de Bryanna Frankel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !