•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lancement des travaux de stabilisation des berges de la rivière Mingan

La communauté d'Ekuanitshit vue d'une plage.

La communauté d'Ekuanitshit se trouve sur les berges de la rivière Mingan. (archives)

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Radio-Canada

Le ministère des Transports du Québec donne le coup d'envoi aux travaux de stabilisation des berges de la rivière Mingan, à Longue-Pointe-de-Mingan.

C'est la Société des entreprises innues d'Ekuanitshit Construction qui réalisera les travaux évalués à un peu plus de six millions de dollars et qui s'échelonneront sur quatre mois.

Le projet total doit coûter 8 373 000 de dollars, en incluant les coûts de préparation, de conception et de surveillance.

Protéger la route 138

Le projet majeur vise à préserver l’intégrité de la route 138 en stabilisant les berges de la rivière par enrochement. Deux sections de berges sont visées : l’une de 340 mètres dans la zone ouest et l’autre de 400 mètres dans la zone est.

Ces deux sections qu'on a ciblées étaient près de la route 138 et menaçaient éventuellement l'intégrité de la route, explique Caroline Rondeau, porte-parole du ministère des Transports du Québec.

Les mains dans les poches de son manteau, Caroline Rondeau sourit.

La conseillère en communications pour le ministère des Transports du Québec, Caroline Rondeau

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

La pente du talus sera aussi adoucie et végétalisée.

Pendant les travaux, une circulation par alternance avec un feu et une réduction de la vitesse maximale à 50 km/h sont prévues dans la zone est des travaux sur la route 138.

Un rideau de turbidité en PVC sera installé dans la rivière le long des berges pour recueillir les sédiments qui pourraient se répandre dans le cours d’eau durant les travaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !