•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ouverture du Lab-École de Chicoutimi repoussée d’un an

Une pelle mécanique détruit une école.

L'école Marguerite-d'Youville est démolie pour faire place au projet Lab-École.

Photo : Radio-Canada / Mireille Chayer

Radio-Canada

Le Centre de services scolaire (CSS) des Rives-du-Saguenay reporte d'un an l'ouverture du Lab-École qui devait initialement remplacer l'École Antoine-de-Saint-Exupéry en septembre prochain.

La directrice du Centre de services scolaire, Chantale Cyr, assure que le calendrier et le budget de construction du nouveau bâtiment sont respectés jusqu’à maintenant. Toutefois, le délai de livraison pour juillet, en contexte de pandémie, rendra difficile la tenue d’une rentrée scolaire harmonieuse à l’automne.

La clientèle qui va aller vers le Lab-École va laisser des locaux libres pour lesquels il faut aussi avoir une réflexion, donc c’est un mouvement qui amène plusieurs autres mouvements, explique Chantale Cyr. La coordination de tout ça, dans le laps de temps qu’il va nous rester après la fin des travaux annoncée, début juillet, ce n’est pas suffisant.

Les parents dont les enfants fréquentent les sept écoles primaires du secteur sud de Chicoutimi devront donc revoir leurs plans pour la prochaine rentrée scolaire. Chantale Cyr souhaite que ce délai supplémentaire permette une réorganisation des classes moins chaotiques s'il y a des pépins de dernière minute.

Le Centre de services scolaire craignait aussi qu’il s’avère difficile d'obtenir tous les meubles et équipements nécessaires à temps en raison des difficultés d'approvisionnement.

L'organisation avait déjà reporté en janvier la consultation des parents et des conseils d’établissement pour leur permettre d’avoir plus de temps pour s’exprimer sur ces changements.

Des parents rassurés

Le Comité de parents qui chapeaute l’ensemble du CSS des Rives-du-Saguenay salue la décision de reporter d’une année le déménagement. La présidente Christine Doré indique que plusieurs parents sont déjà inquiets quant aux changements d’écoles. Elle croit que plusieurs parents n’ont pas encore pris connaissance de l’effet domino entraîné par l’ouverture du Lab-École.

Le Centre de services scolaire a pris une décision responsable parce que c’est un dossier qui risque d’être chaud après les Fêtes, précise-t-elle, rappelant que la nouvelle journée de consultation est prévue pour le 15 janvier.

Le syndicat satisfait

De son côté, la conseillère du Syndicat de l’enseignement du Saguenay, Julie Boucher, se réjouit aussi de la décision. Bien que personne ne se soit plaint du délai prévu initialement dans ce dossier, elle considère qu’il est préférable de reporter l’ouverture d’une école d’un an plutôt que d’avoir un déménagement hasardeux au début ou au milieu d’une année scolaire.

Le Lab-École sera situé sur le terrain de l’ancienne École Marguerite-d’Youville. Il accueillera 15 groupes de l’École Antoine-de-Saint-Exupéry et une partie des groupes de l’École l’Horizon, en plus d’autres changements. Le nouvel établissement comptera 300 élèves, alors qu’Antoine-de-Saint-Exupéry en compte 160.

D'après les informations de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !