•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nova Scotia Power veut modifier ses normes de rendement

Un travailleur de la compagnie d'électricité dans une nacelle.

Un travailleur de Nova Scotia Power.

Photo : Paul Palmeter / CBC

Radio-Canada

Le fournisseur d’électricité en Nouvelle-Écosse croit que les tempêtes nuisent à sa performance et voudrait les soustraire en partie des calculs de son rendement annuel afin d'atteindre ses cibles.

Quand Arthur a frappé de plein fouet les Maritime en 2014, près de 250 000 clients ont perdu l’électricité en Nouvelle-Écosse. Dans le cas de certains abonnés de Nova Scotia Power, il a fallu attendre une semaine avant d’être rebranchés au réseau.

La frustration de ces clients a poussé la Commission des services publics et d'examen de la Nouvelle-Écosse à établir treize critères pour juger de la performance du fournisseur d’électricité.

Des grands arbres renversés par le vent sur des fils électriques

L'entreprise Nova Scotia Power rappelle aux gens de ne pas s'approcher de fils électriques renversés et de communiquer avec elle pour lui signaler les pannes au 1-877-428-6004.

Photo : Twitter/@nspowerinc

Au cours des quatre dernières années, Nova Scotia Power n’a pas réussi à atteindre ces cibles et l’entreprise a dû payer de lourdes amendes.

En 2019, elle a déboursé 250 000 $ pour avoir failli à six des treize critères qui servent à établir ses normes de rendement et de qualité du travail. Elle avait entre autres raté la cible pour la fréquence et la durée de pannes d’électricité sur son réseau.

En 2020, elle n’a pas non plus atteint les cibles. Cette fois les manquements concernaient la longueur des interruptions de service et le pourcentage des factures des consommateurs qui peuvent être estimé.

Un compteur électrique sur une maison à Halifax.

Un compteur électrique sur une maison à Halifax.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Villeneuve

Révision des normes

Cette année, ces normes de contrôle de la qualité du service de Nova Scotia Power sont soumises à une révision. Mais le fournisseur d'électricité n’est pas arrivé à s'entendre avec les avocats, qui représentent les petites entreprises et des groupes de clients, donc il a proposé sa propre révision.

Nova Scotia Power veut changer la majorité des critères de mesures.

L'entreprise souhaite entre autres :

  • exclure l’impact de l'ouragan Dorian de sa moyenne des cinq dernières années;
  • exclure certaines tempêtes localisées des calculs pour les conditions normales;
  • enlever les impacts du deuxième jour après une tempête des calculs.

Elle croit que les données de sa gestion des tempêtes viennent biaiser sa performance annuelle. Par courriel, la porte-parole de Nova Scotia Power, Jackie Foster assure que le but de la demande n’est pas de diminuer le rendement de l’entreprise.

« La révision que propose l’entreprise n'a pas pour but de diminuer les normes, mais plutôt de mettre de l’avant l’expérience acquise au cours des dernières années concernant les normes actuelles. »

— Une citation de  Jackie Foster, porte-parole Nova Scotia Power
Des monteurs de ligne au travail le long d'une route rurale

Le fournisseur Nova Scotia Power estime qu'en trois jours il a rétabli le courant de 75 % de ses abonnés touchés par les pannes causées par Dorian (archives).

Photo : Twitter/@nspowerinc

Vision préoccupante

En juin 2021, la Commission des services publics et d'examen de la Nouvelle-Écosse s'est dite préoccupée du fait que Nova Scotia Power ne semble pas réaliser que le but de ces normes est d’élever le niveau de services de l’entreprise.

Quant à la proposition de révision soumise par le fournisseur d'électricité, la commission est sceptique et voit mal comment cela pourrait aider l’entreprise à améliorer son rendement surtout avec les tempêtes qui sont plus fréquentes.

La commission doit étudier le dossier, qui inclut la preuve du défenseur des citoyens qui représentent près de 400 000 clients, avant de rendre sa décision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !