•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le premier ministre de la N.-É. discute climat et santé mentale avec Trudeau

Tim Houston écoute une question d'un journaliste.

Le premier ministre néo-écossais Tim Houston (archives).

Photo : CBC / Robert Short

Radio-Canada

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, a déclaré qu'il n'avait réussi à obtenir aucun engagement de financement après avoir rencontré pour la première fois Justin Trudeau, lundi à Ottawa.

Toutefois, Tim Houston, élu l'été dernier, s'est dit encouragé par cette première rencontre. Il affirme que lui et Justin Trudeau sont d'accord sur des questions telles que l'augmentation du financement public des soins de santé mentale et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le premier ministre progressiste-conservateur dit avoir reçu une « réponse enthousiaste » de Justin Trudeau lors de leurs discussions sur les soins de santé, l'immigration et l'environnement.

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse soutient qu'il a fait pression sur le premier ministre Trudeau pour qu'il l'aide à construire le réseau électrique appelé « boucle de l'Atlantique », de 5 milliards de dollars. Il souhaite aussi que l'argent fédéral finance un projet pilote de 70 millions de dollars visant à accroître l'accès aux soins de santé mentale dans la province.

Selon Tim Houston, le premier ministre et son équipe reconnaissent que le projet de « boucle de l'Atlantique », qui amènerait dans la région plus d'hydroélectricité du Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador, constitue un élément important de la stratégie de la province pour éliminer le recours au charbon.

Il soutient avoir souligné à Justin Trudeau que le coût de l'élimination de l'électricité produite par le charbon au Canada retomberait de manière disproportionnée sur les Canadiens de l'Atlantique.

Le mois dernier, le gouvernement progressiste-conservateur de Tim Houston a enchâssé dans la loi une série d'objectifs en matière d'environnement et de changement climatique, y compris un nouvel objectif d'élimination progressive de la production d'électricité par le charbon d'ici 2030.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !