•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Anthony Rota réélu président de la Chambre des communes

Anthony Rota fait une déclaration à la Chambre des communes.

Les députés fédéraux ont accordé au libéral Anthony Rota un deuxième mandat à titre de président de la Chambre des communes.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

Au terme d'un vote secret, les députés fédéraux ont reconduit le libéral Anthony Rota à la présidence de la Chambre des communes.

M. Rota, qui représente la circonscription de Nipissing-Timiskaming, en Ontario, est président de la Chambre depuis décembre 2019.

La libérale Alexandra Mendès, qui était vice-présidente adjointe, et les conservateurs Joël Godin, Marc Dalton et Chris d’Entremont briguaient également les suffrages, tout comme l’ex-cheffe du Parti vert Elizabeth May et la néo-démocrate Carol Hugues. Cette dernière était aussi vice-présidente adjointe des Communes dans la dernière législature.

Anthony Rota est escorté par Erin O'Toole et Justin Trudeau.

Comme le veut la tradition, le président réélu de la Chambre, Anthony Rota (au centre), a été escorté de son siège de député au fauteuil de la présidence par le chef de l'opposition officielle Erin O'Toole (à gauche) et le premier ministre Justin Trudeau (à droite).

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Après avoir été escorté jusqu'au fauteuil du président de la Chambre des communes par le premier ministre Justin Trudeau et le chef de l'opposition officielle Erin O'Toole – comme le veut la tradition –, le député ontarien a remercié ses collègues.

Merci encore pour la confiance que vous m'avez accordée pour un deuxième mandat comme président. Je suis très honoré d'être à la tête de la Chambre. Je sais que c'est quelque chose que je chérirai pour le reste de ma vie, a-t-il déclaré, promettant d'être juste et respectueux.

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré qu'il y aura des moments où nous serons pris dans des débats enflammés et lorsque cela se produira, nous vous aurons, monsieur le président, pour nous ramener sur la bonne voie.

Le chef du Parti conservateur, Erin O'Toole, a salué le travail abattu par Anthony Rota pendant la pandémie. Vous avez été capable de présider pendant une période difficile de notre pandémie, en vous assurant que notre démocratie, la lumière de notre démocratie, ne s'est pas éteinte.

Le chef du NPD, Jagmeet Singh, a commenté la réélection de M. Rota de la même manière que son collègue du Bloc. Le fait que vous avez été réélu montre que vous avez la confiance de cette Chambre. Félicitations!

Nous pouvons nous remettre au travail, travailler sur les choses sur lesquelles les Canadiens ont besoin que nous travaillions, a indiqué Jagmeet Singh.

Toujours en attente d'une première femme élue par ses pairs

Depuis que le président de la Chambre des communes est élu par un scrutin secret, en 1985, aucune femme ni aucun député du Québec n’a occupé cette fonction.

La Québécoise Jeanne Sauvé a été présidente de la Chambre de 1980 à 1984, mais elle avait été désignée par le premier ministre Pierre Elliott Trudeau, et non élue par ses pairs.

La personne qui occupe la présidence de la Chambre des communes reçoit 88 700 $ en sus de son salaire de députée, qui s’établit à 185 800 $. Le poste de vice-président vient avec une bonification salariale de 45 900 $.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !