•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Association canadienne-française de Regina interrompt la location de locaux

Mur de briques vertes portant la mention Pavillon élémentaire École Monseigneur de Laval en blanc.

L’ACFR est responsable de la location des espaces du Pavillon élémentaire de l'École Monseigneur de Laval, en vertu d'une entente pour la gestion des centres scolaires communautaires de Regina, signée le 24 septembre 2020.

Photo : Radio-Canada / Cory Herperger

Radio-Canada

Le conseil d’administration de l’Association canadienne-française de Regina (ACFR) interrompt les locations dans les centres scolaires communautaires jusqu’à nouvel ordre. Cette décision survient à la suite d'une réunion d’urgence organisée samedi dernier.

La décision a été rendue publique par voie de communiqué lundi.

L’Association canadienne-française de Regina est responsable de la location des espaces du Pavillon élémentaire de l'École Monseigneur de Laval, en vertu d'une entente pour la gestion des centres scolaires communautaires de Regina, signée le 24 septembre 2020.

Depuis la rentrée scolaire, des personnes sur place ainsi que le personnel du Conseil des écoles fransaskoises ont exprimé leurs inquiétudes quant au respect des normes sanitaires et des consignes de santé publique durant les locations.

Des événements ont eu lieu à l’École Monseigneur de Laval au cours de l'automne sans que les gens portent de masque ou que l'exigence de preuve vaccinale soit respectée.

Récemment, le Conseil des écoles fransaskoises a demandé l'annulation d'un rave qui devait se dérouler le 20 novembre au Pavillon élémentaire de l'École Monseigneur de Laval. Le site Internet de l'événement Snow and Glow ne mentionnait pas l'obligation de porter le masque. Les organisateurs du rave ont affirmé ne pas avoir été mis au courant des politiques sanitaires de l'établissement. Vendredi, en fin de journée, ils ont finalement décidé de déplacer l’événement au Baller’s Rec Room avenue Dewdney.

Le Conseil des écoles fransaskoises aurait par ailleurs adressé une lettre à l'Association canadienne-française de Regina en date du 26 octobre, demandant que toute location soit suspendue jusqu'à nouvel ordre à partir du 1er novembre, à l'exception de l'événement Hooplife.

Dans le communiqué, l'Association canadienne-française de Regina indique qu'elle cherchait à maintenir de bonnes relations avec l’ensemble de [ses clients et de [ses] partenaires communautaires .

L'Association canadienne-française de Regina dit qu'elle reverra les conditions de location le plus rapidement possible dans un souci d’assurer la sécurité du public et des élèves.

L'organisme rappelle l'importance qu'il accorde aux mesures sanitaires.

Malgré les taux de vaccinations et la baisse quotidienne [du nombre] d'infections à la COVID-19, nous sommes d’avis que les mesures sanitaires sont extrêmement importantes et doivent être maintenues avec vigilance dans l’ensemble de nos espaces publics.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !